En début de cette année 2023, Katharina Loix van Hooff a lancé sa maison d'édition  Les Argonautes dont l'objectif est de mettre en avant la littérature européenne non-anglophone.

Cette nouvelle maison d'édition propose de partir à la rencontre de la littérature européenne avec des traductions d'auteurs européens, non anglophones, d'envergure internationale, ayant remporté les prix littéraires les plus importants de leurs pays.

L’éditrice, qui a une longue pratique du métier, en particulier chez Gallimard, a parcouru l’Europe pendant plus de  deux ans à la rencontre des ouvrages les plus significatifs de l’âme des cultures. 

Elle a notamment accompagné des auteurs comme Amos Oz, Peter Handkle ou Orhan Pamuk.

Elle a ainsi pu établir, chose rare et captivante, une carte interactive qui recense pour chaque pays les textes essentiels déjà parus en traduction dans d’autres maisons francophones (argonautes-éditeur.com).

carte interactive

« Je suis éditrice de littérature étrangère depuis un moment et je me suis aperçue que les traductions de nos voisins européens sont toujours traitées à la marge du marché. On dit toujours que les traductions coûtent cher et que les auteurs ne sont pas là pour défendre les livres ou qu'ils parlent mal ou pas du tout le français, alors cela fait peur. »

Katharina Loix van Hooff a donc souhaité défendre et mettre en avant toute la richesse et la diversité des paysages littéraires de l'Europe :  « en étant allemande et vivant en France depuis vingt ans, cela m'a toujours un peu chagriné. Pour moi, c'est par la littérature que l'on apprend le plus de choses sur l'autre. »

Son terrain de jeu ne s'arrête pas à l'espace politique, mais s'étend sur toute l'Europe géographique et culturelle : « Nous y avons une production littéraire foisonnante souvent plus riche et diverse que celle de nos amis anglo-saxons, qui représentent 75 % des romans traduits. L'idée est de montrer que là, nous avons une qualité qui est extrême. Car, quand on a par exemple un auteur croate qu'on traduit en français, cela veut dire qu'il est très bon. Ce n'est pas le 3e ou le 4e rang comme souvent chez les Anglo-Saxons »

Un autre objectif plus ou moins inavoué anime Katharina Loix van Hooff  en lancaçant Les Argonautes : « Attirer une nouvelle génération de lecteurs, c'est ça qui est intéressant. Je veux vraiment essayer d' attirer une nouvelle génération de lecteurs vers cette littérature qui, a priori, ne les intéressent pas tout de suite, car ils lisent les trois best-sellers du moment. »

Katharina Loix van Hooff est convaincue que cette littérature a toute sa place et que l'utilisation des nouvelles technologies peut soutenir sa découverte :  « Aujourd'hui, nous avons à notre disposition des moyens de marketing numérique qui coûtent moins cher, et qui sont encore peu utilisés, pour toucher de nouveaux publics »

IMG20230206113422

Un romancière et chroniqueuse néerlandaise pour ouvrir le bal

La ligne éditoriale a pris forme rapidement avec des auteurs européens déjà hautement reconnus à l’international, ambitieux sur le plan littéraire, et qui offrent un vrai plaisir de lecture. 

"Pour la première année de publications, j’ai acquis six romans venant des quatre coins de l’Europe.

Le premier est un roman néerlandais d’une autrice assez reconnue à l’international avec une voix tout à fait singulière que j’ai eu immédiatement envie de faire découvrir au public français. Le  6 janvier 2023,  est en effet paru La Vierge néerlandaise de Marente de Moor, romancière et chroniqueuse néerlandaise (chronique à venir prochainement) .

 Puis j’ai obtenu les droits d’un roman croate très ambitieux, Bolla de Patjim Statovci, qui nous plonge dans une enfance bouleversée par la cruauté et l’instabilité de cette Ex-Yougoslavie au bord de l’effondrement.

L’écrivain est une star dans son pays et je suis sûre qu’il ira très loin. 

Je publierai aussi une poétesse danoise qui livre un premier roman particulièrement spectaculaire, une critique féroce du capitalisme à travers le très beau récit de la vie d’un couple dont l’existence est marquée de rêves brisés et de courts instants de bonheur. "

On souhaite donc longue vie à cette nouvelle maison d'édition et on ne manquera pas de vous donner de ces nouvelles régulièrement..

Plus d'informations sur le site de l'éditeur