winnieUn nouveau jour se lève dans la Forêt des rêves bleus. Comme à l'habitude, Winnie l'ourson se réveille avec une faim de loup et s'aperçoit qu'il n'a plus de miel. Il part en chercher, mais cela va s'avérer plus compliqué que prévu. Il commence par être interrompu en cours de route par un concours pour trouver une nouvelle queue à Bourriquet

Revoir Winnie l'Ourson, forcément, cela nous ramène plusieurs années en arrière, le dimanche soir devant notre télé, où le générique avec les peluches, et la voix  de Jean Rochefort  comme narrateur (quel dommage qu'il ne soit pas présent ici). 

Se replonger dans les aventures de ce charmant ourson et de ses amis dans la fôret des rêves bleus m'a fait l'objet d'une très jolie madeleine de Proust d'une petite heure, et un vrai plaisir partagé avec mon fils (qui le voyait pour la seconde fois en deux jours) . Les studios Disney ont fait le pari, à l'êre de la 3D et du numérique, de l'épure et de la simplicité  et ce choix est assurément une très bonne idée.  Ce joli film d'animation pour les 3-6 ans joue sur les caractères d'un bouquin où Winnie lévite et rebondit, donne la définition d'un paragraphe et livre son message. Evidemment, le message qui prône les plaisirs la lecture et l'écriture ne pouvait que me séduire.

Du reste, le scénario m'a semblé simple, mais très charmant et l'esthétique de l'image est digne des autres épisodes de la série, agrémenté d'une petite touche d'humour absurde à l'anglaise, peut être pas forcément perceptible par les enfants, mais bienvenu pour les grands.


WINNIE L’OURSON : BANDE-ANNONCE VF HD