de_gaulleQuelques années avant quai d'orsay critique ici même,  sur ce blog, la BD française, moins frileuse que le cinéma ( du moins avant la conquête) et la littérature ( excepté Patrick Rambaut), s'était déja essayé à la chronique des moeurs politiques. ici, le ton est plus fantaitiste et moins réaliste, mais évidemment plus marrant encore.

Ferri ,l'habituel comparse de Larcenet pour le retour à la terre, tente l'aventure solo et l'essai est pleinement accompli : En effet, De Gaulle à la plage est un petit chef d'oeuvre d'humour et de décalage. Quelle bonne idée de prendre ce personnage de De Gaulle dont l'image est celle d'un homme si droit dans ses bottes, avec une idée un peu désuette de la dignité, et de le mettre dans cette situation où on ne l'imagine pas du tout : la plage et la farniente.
Ce décalage ne départ donne lieu à des situations totalement cocasses que Ferri exploite à merveille, et bien que n'étant pas un féru de cette période d'histoire ni du personnage, j'avoue que découvrir ses aventures balnéraires est un vrai moment de plaisir!!