hop Quand on a un fils de 5 ans et qu'on a envie de lui communiquer son goût pour le cinéma, on essaie d'être un tant soit peu raisonnable : même si Tree Of Life est encore à l'affiche et qu'on n'a toujours pas vu la Palme d'or 2011, on est obligé de se rabattre sur une autre salle, car 3 heures de cosmos, de dinosaures, de requiem, et surtout 3 heures de Brad Pitt, ca risque de faire beaucoup pour un gosse de 5 balais, même pour un cinéphile pur et dur qui a été bien dressé par son paternel et qui squatte les salles depuis déjà 3 ans....

Et  dans l'autre salle, alors, il y  passe quoi? Ben Hop, cette histoire de lapin de Pâques qui adorerait faire de  la batterie à plein temps mais dont la vocation première est d'aller livrer les chocolats de Paques à tous les enfants sages...

Si je vous dis qu'à l'instant où j'écris cette chronique, le fiston en question s'acharne sur une batterie de fortune (euh, je vous rassure j'habite en appart, c'est donc pas une vraie, mais mes pauvres tympans souffrent quand même) et a les mains encore salles du kinder du goûter, vous ne vous poserez pas la question de savoir pourquoi on n'a finalement pas vu le Terence Malik :o)

Alors, si d'habitude, avant de voir un film en salles, je potasse suffisament mes revues ciné, au risque  souvent de ne plus avoir beaucoup de surprise à la vision, là, j'avais-étonnamment?- mal révisé, car j'étais persuadé que j'allais voir un dessin animé en 3D. Et en fait, j'ai du remiser  mes chères  lunettes au vestiaire, car Hop n'est ni l'un ni l'autre.

En fait, Hop est un mélange en d'animation en 2D et de film traditionnel (en 2D aussi, sinon ca aurait fait bizarre, non?), à l'image d'Alvin et les Chipmunks, issus d'ailleurs des mêmes créateurs. Et j'aurais du vraiment mieux préparer ma sortie ciné, car j'avais essayé de voir ces fameux Alvin et les Chipmunks, et selon moi, c'est le type de film qui atteint le degrès zéro de la laideur et de la bétise.

Et Hop n'est pas loin de rivaliser avec ce chef d'oeuvre. Là encore, le mélange entre les personnages animés et les personnages en chair et os ne fonctionne pas vraiment, l'apparition des bestioles animées ne brillant pas par leur fluidité. hop hop

Quant à l'histoire et aux dialogues, je veux bien que ca soit destiné aux tous petits, mais quand même, celles de Toy Story, de Nemo et bien d'autres, ca avait plus de gueule qu'ici.  Là, on est vraiment au ras des paquerettes pendant une bonne partie de la projection. Quant à l'acteur pincipal, un certain James Mardsen que je ne connaissais pas, mais qui,visiblement, a joué dans pas mal de film pour djeunss, le moins que l'on puisse dire est qu'il a une palette d'expression pour le moins limitée!!

Bon, si je suis de bonne foi, je dois reconnaitre que  le fiston semble avoir passé un bon moment, surtout, forcément, lorsque le lapin se déchainait sur la batterie ou lorsqu'il déféquait des bonbons (si si, vous avez bien lu :o),  et vous me direz que c'est le principal pour ce genre de film, mais j'ai l'impression que lors de notre dernière séance ensemble, pour Rio (effectivement autrement plus excitant), son enthousiasme à la sortie était plus criante!!

La bande annonce quand même pour ceux qui ne savent pas quoi faire de leurs trésors - de 4 à 8 ans maximum- pendant les vacances:


HOP : BANDE-ANNONCE VF