vendredi 09 septembre

La ronde des innocents: un frère et passe

Si j'ai l'habitude de défendre assez ardemment la chanson et le cinéma français, par rapport à la production étrangère, et notamment anglo/ saxonne j'avoue  trouver  généralement que les romans français, tous genre confondus, n'arrivent pas à la cheville des romans étrangers, et là encore, particulièrement des américains. Et malheureusement, ce n'est pas le Prix du meilleur polar Point à laquelle je participe cette année qui va me faire changer d'avis. En effet, sur les 9 titres composant cette sélection, un seul était... [Lire la suite]