corneilleA l'heure où j'écris ces lignes, Djahann a déja gagné mon concours chanson française qui a fait un peu pschittt et a donc déja remporté, entre autres, le DVD de Corneille enregistré au Zénith en 2006, année où le dit Corneille y était (au Zénith, vous me suivez?)

Et de cette tournée de Corneille  début 2006, j'ai assisté à un de ses concerts, donnés Lyon à la Halle Tony Garnier, et je m'en souviens d'autant mieux que ma campagne était enceinte jusqu'aux dents de notre fils, et que du coup, on avait eu des places privilégiées, entouré de pas mal d'éclopés (femmes enceintes donc, mais aussi handicapés moteurs et mentaux )... Mais rassurez vous, ce n'est pas que pour cette raison que ce concert m'a laissé forte impression, mais aussi car la prestation de l'artiste m'avait pleinement convaincu.

A cette époque pas si lointaine, peu d'artistes français réussissait à manier le r'n'b et la soul avec la langue de molière, ceux qui l'avaient fait s'étaient bien casser les dents, et ce jeune homme, dont le nom de scène fait forcément penser à un de nos illustres écrivains, y parvenait avec un vrai talent et une vraie fraicheur. J'avais trouvé sa prestation trés élégante, que ce soit dans les tenues qu'il arborait, sa façon d'accaparer la scène corneille liveet son aisance avec les musiciens et les choristes. Et du coup, je trouvais qu'on  arriver à vite oublier  en l'écoutant tous les traumatismes que cet artiste traine avec lui, et auxquels on pense forcément quand on parle de lui.

Car évidemment, Corneille s'est longuement épanché à ses débuts sur le terrible drame  qu'il a connu lors de sa jeunesse. Rappelons simplement pour ceux qui ont peu de mémoire que, pendant le génocide rwandais, son pays d'origine,  un groupe armé  est entrée dans la maison familiale, tuant ses parents ainsi que ses frères et sœurs. Corneille assiste impuissant au massacre, il n'est épargné que parce qu'il s'est caché derrière un canapé.  Quelques années plus tard, réfugié au Canada, Corneille va se lancer à corps perdu dans la musique, et puisera certainement dans cette terrible épreuve une force qui lui permettra d'exorciser ses démons par la musique. Et le public est forcément touché par le sourire permanent de l'artiste, et de sa capacité à mettre en oeuvre le fameux concept de résilience cher à Cyrulnik (notamment dans sa chanson phare " parce qu'on vient de loin")

Hélas, aprés ce triomphe en France  assez fulgurant, Corneille va connaitre un sévère passage à vide, et toutes ses expériences musicales vont se solder par un échec cuisant. Que ce soit sa collaboration à l'eurovision en 2006 où l'interprete de sa chanson "il était temps", Virginie Pouchain (si quelqu'un sait il ce qu'est devenue cette jeune femme, me contacter) va finir 22ème sur 24, et où sa tentative de conquérir le marché internationl avec un album exclusivement en langue anglaise The Birth of Cornelius ne connaitra aucun succès notable. Corneille semblait descendre la pente aussi vite qu'il l'avait remonté, d'autant plus que son dernier album à ce jour, qui ne portait  même pas de titre, est sorti en 2009 dans la plus grande confidentialité.

Heureusement, l'année 2011 semble être plus positive pour l'artiste avec deux singles qui ont squatté la bande FM: le premier, sorti en début d'année, le meilleur du monde (morceau du groupe de rap TLF où Corneille fait une featuring sur le refrain), et surtout son second le jour aprés la fin du monde, qu'on entend 15 fois par jour sur les radio, et qui montre que Corneille n'a rien perdu de son flow et de son talent à trousser de belles balades.

Alors retour en grâce ou simple feu de paille? L'avenir nous le dira, et Djahann aussi qui aura donc la chance de visionner sa prestation scénique en DVD.


Corneille - Le jour après la fin du Monde (NOUVEAU CLIP)