the-artist-intrigue,M49768Allez, en ce 12 octobre au matin, je vous dévoile le 3ème volet des films à voir cette semaine. Je fais certes quelque peu dans la facilité en continuant une formule qui marche,  mais ce n'est pas de ma faute si cette rentrée est fertile en sorties cinéma en tous genres qui font diablement envie.

Alors, pour ce mercredi 12 ocobre, j' ai choisi deux films assez évidents, vu les échos qu'ils soulèvent derrière eux depuis plusieurs semaines, et un, aux retombées médiatiques bien moindres, mais, du coup, certainement le plus fragile, donc le plus à défendre des 3 :

1. The artist

 Le pitch : Une histoire d'amour entre une vedette du cinéma muet et un figurant dans l'Amérique des années 20...

Pourquoi j'ai envie d'y aller: - Parce qu'on  en a tellement entendu parler depuis le mois de mai et la consécration de Jean Dujardin récompensé par De Niro Himself;

- parce ce que même si le cinéma muet n'a jamais été ma tasse de thé ( trop bavard pour cela), je suis curieux de savoir comment cet hommage au cinéma des années 20 a été rendu;

- parce que l'histoire est parait il belle, et fait même pleurer, et là forcément je suis preneur,

- et enfin  parce que plus que Jean Dujardin, c'est la prestation de Bérénice Béjo que j'ai envie de voir, car c'est une actrice totalement sous exploitée dans le cinéma français, alors qu'elle est magnifique et extrêment touchante, et ici sous la caméra de son mari, elle doit être totalement mise en valeur.

.
Bande-annonce exclusive du film "The Artist"

2. Un monstre à ParisUN-MONSTRE-A-PARIS

Le pitch :  la rencontre, dans le Paris des années 1910 d'une créautre a priori effrayanyte et d'une chanteuse de cabaret à la voix angélique, va faire ses étincelles.

Pourquoi je veux y aller : Là encore, un film qui fait le buzz depuis plusieurs semaines (les affiches fleurissent un peu partout depuis le début de l'été);

- un film d'animation qui semble prêt à devenir un des fleurons du film d'animation à la française;

- une rencontre Vanessa Paradis/ M dans les voix et les chansons qui pourrait faire quelques étincelles, 

 et également une bande annonce, avec des morceaux chantés assez saisissants...

tout les ingrédients y sont  pour que j'aille le tester avec mon fiston de 5 ans.


Un Monstre à Paris Bande-annonce

 

another-earth-sundance-2011-a-l3. Another earth

Le pitch: Le soir où est découverte une autre planète semblable à la Terre, la tragédie frappe  deux inconnus, et les vies de ces étrangers deviennent inextricablement liées l’une à l’autre.

Pourquoi je veux y aller:

- alors là, on est dans un cinéma bien plus modeste, niveau budget et niveau promo que les 2 précédentes films, mais ce film est précédé d'une trés flatteuse réputation dans tous les festivals où il a pu être présenté, et notamment  à Sundance (où il a reçu le Prix spécial du Jury) e à t Deauville;

- la bande annonce est très belle et laisse entendre un film assez à part entre science fiction et ballade mélancolique.

- certainement la curiosité de la semaine, et qui évidemment devrait rester moins longtemps dans les salles que les 2 mastondontes, donc à voir en priorité, si vous  le pouvez.


Another Earth - Bande Annonce Vost