Baz'art  : Des films, des livres...
17 novembre 2011

Donne moi tes yeux: Le prix du Polar point se cloture en beauté

yeuxOn peut dire qu'une vague de froid s'est brutalement envahie sur le Prix du polar point, puisque les 3 derniers romans proposés nous provenaient tous du Nord de l'Europe. Si j'avais déja bien apprécié Le Hypothermie du maitre du genre, Indriadason, et peut-être encore plus Hiver de Mors Tallentoft, je pense avoir été tout autant épaté pour le tout dernier roman de la sélection, Donne moi tes yeux de Torsten Pettersson.

Si le livre n'a pas semblé, au vu  des avis postés sur le Site du Prix  faire l'unanimité; pour ma part, il a presque réussi à faire basculer mes certitudes et remettre en cause le vote final. Mais hélas, l'ayant reçu un peu trop tardivement, et ayant été pris par les pavés de la rentrée littéraire (Franzen et Kennedy), je n'ai pas réussi à la terminer à temps avant la délibération finale qui avait lieu mercredi dernier ( je connais le  grand vainqueur, mais comme le prix est remis mercredi prochain, je ne  pense pas pouvoir vous donner le résultat)

L'auteur, un certain Torstenn Pettersson (voir photo... euh, lui on comprend pourquoiPetterson_Torsten1 il est écrivain et non pas acteur de ciné :o),  est  professeur de littérature finlandais issu de la minorité suédoise du pays, et son roman, qui fait des allers retours entre ces 2 pays scandinaves réflète bien ces doubles racines.

Quant à l'histoire, difficile de la synthétiser, tant la narration est structurée de facon complexe, entre passé et présent, et surtout   raconté uniquement par l’intermédiaire de « documents fixes » - enregistrements, journaux intimes, textes divers et variés… Disons que dans les premières pages du roman, on retrouve, dans la petite ville finlandais de Forshälla, le corps mutilé et nu d'une jeune femme, avec les orbites vides et un A gravé sur le ventre. C'est Le commissaire Harald Lindmark de la brigade criminelle  qui dirige l’enquête. 
 
Bref, résumé comme cela, l'intrigue parait des plus classiques, sauf que l'auteur n'aime rien tant que perdre le lecteur  dans des dédalles d'histoires qui n'ont a priori aucun rapport les uns avec les autres. Et d'ailleurs, si certaines se recoupent dans le puzzle final, d'autres clefs de l'intrigue ne seront pas résolues, laissant le lecteur avec quelques zones d'ombre, et notamment celle de la toute dernière page que je n'ai pas réussi à interpreter ( et j'ai contacté d'autres membres du jury, ils sont autant dans le flou que moi).

prix meilleur polarDans ce genre d'intrigues à tiroir,  soit on accepte de se laisser porter,  soit on reste en rade pendant toute la lecture. Pour ma part, grâce au style tendu et précis de Petterson, je me suis laissé  totalement prendre par la main, non sans un certain délice, dans toutes ces différents portraits de personnes, victimes ou suspects potentiels, qui  ponctuent l'intrigue.

Certes, à la fin de l'histoire, on regrette que certains personnages ou situations ne soient pas plus développés comme on aurait espéré qu'il le soit lorsqu'on les a croisés la première fois. Petterson n'a pas pu (ou su) nous trousser une oeuvre chorale à la Inarritu où tous les pièces du puzzle s'emboitent les unes avec les autres, et forcément, il en reste un peuprix-meilleur-polar-lecteurs-points-2010-L-1-175x130 de fustration devant ce léger sentiment d'inabouti. Cela étant dit, l'ambition de l'oeuvre est énorme et ce polar sort des sentiers battus avec une intrigue qui tient quand même bien la route, n'en déplaise aux grincheux.

En tout cas, je profite de cette dernière chronique pour remercier Jérome Lambert de Points de m'avoir fait sélectionné dans le jury et de m'avoir fait découvrir autant de bons policiers, issus d'horizons tellement divers et exotiques!!!

Commentaires
M
D'accord, je retiens alors. :) <br /> <br /> Perso, j'adore aussi quand tu parles de littérature, ça me donne plein d'idées de lecture.
Répondre
F
merci marine pour ton com, le seul sur cet article ( j'ai plus de succes quand je parle ciné :o)... non le livre n'en rajoute pas du tout dans le glauque et le gore, sincérement... si tu as l'occasion franchement tu peux le tenter en poche
Répondre
M
Intéressant encore une fois. ;) J'aime les romans riches mais je suis un peu "frileuse" quand ça devient trop glauque. En tout cas je note à l'occasion.
Répondre
Pour en savoir plus

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de six rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes : critiques cinéma, littérature, théâtre, concert , expositions, musique, interviews, spectacles.

 

Contact de l'administrateur

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 604 626
Fête de la musique 2024

 

La Fête de la musique revient ce vendredi 21 juin, pour sa 43e édition et s'apprête à réunir amateurs et professionnels autour d’un dessein commun : jouer, chanter, écouter et vibrer à l’unisson au sein de l’espace public.

« Faites de la musique » ! À l'heure du solstice d'été, ce mot d’ordre engageant va résonner dans toute la France métropolitaine et ultramarine, mais aussi à l’international puisque la Fête se décline désormais dans 120 pays.

Manifestation citoyenne, la Fête de la musique participe à la démocratisation de l’accès à la musique en allant à la rencontre de tous les publics, notamment les plus éloignés de la culture.

L’occasion cette année de mettre les fanfares à l’honneur. Une pratique artistique et collective activement soutenue par le ministère de la Culture à travers le Plan Fanfare, opérationnel depuis 3 ans.

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION
Traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar au mois de juillet, Polar en Vacances revient pour sa
9e édition les mardi 9 et mercredi 10 juillet 2024 afin de promouvoir la lecture auprès jeunes de 6 à 12 ans

Ce festival jeunesse gratuit s’inscrit dans le cadre des opérations Partir en Livre (CNL), l’Été culturel (DRAC Auvergne-
Rhône-Alpes) et Tout l’Monde dehors (Ville de Lyon). Quais du Polar propose aux petits et aux grands lecteurs de polar,
aux centres de loisirs et aux familles du territoire, de se réunir pour des ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage,
des animations, ateliers, jeux et énigmes afin de fédérer les jeunes autour de la littérature.
 

Rencontres de Theizé
 

 

Les Rencontres de Theizé réinvestissent le château de Rochebonne pour une 13e édition, ces 14, 15 et 16 juin.

Huit nouvelles propositions de théâtre autour de la francophonie, de la poésie et du théâtre musical pour exprimer nos racines communes et notre humanité.

Bienvenue en utopie !

> Un festival de théâtre pour mettre en valeur le patrimoine.
Depuis maintenant 2012, le Théâtre en pierres dorées investit chaque année le château de Rochebonne à Theizé, le troisième week-end de juin.
Pendant trois jours, une dizaine de spectacles sont proposés aux habitants, dans la cour du château, sur son esplanade, dans sa salle des peintures mais aussi sur la pelouse, dans la bergerie ou un hangar de vignerons.

https://www.theatrepierresdorees.fr/index.php/les-rencontres-de-theize

 

 

Newsletter
144 abonnés
Suivez-moi