concours_de_Noel_mCa y est, c'est aujourd'hui, en ce premier jour de 2012, que je cloture ce concours qui m'a rempli tous mes dimanches de décembre, et je finis en beauté avec le thème qui fait la majorité de mon blog, j'ai nommé le cinéma.

Et d'ailleurs, cela s'est manifesté par le nombre de participants à ce concours puisque vous avez été les plus nombreux à tenter le coup de ma pochette 7eme art, 11 exactement, dont 6 de mes lectrices habituelles, en tout cas, celles qui viennent commenter le plus souvent.

Mais avant de dévoiler le nom de la gagnante ( je crois qu'il n'y avait que des filles qui participaient, donc je n'ai pas dévoilé grand chose là :), découvrons évidemment ce qu'il y a dans ma pochette. Donc pas de places de cinéma, malgré les appréhensions des uns et des autres, pour que tout le monde puisse en bénéficier, résident étranger y compris, mais pas que des DVD sur les 5 lots qui peuvent rentrer dans ma pochette (j'avais d'autres choses en rayon, mais plus rien ne rentrait).

Enfin, quand même 3 DVD au programme, et parmi eux, les films et les réalisateurs suivants :

claude-chabrol-jpg_2424581. Coffret Hommage à Claude Chabrol 1969/1970  Que la bête meure et La femme infidèle

C'est un coffret proposé par Télérama qui, au moment de la mort de Claude Chabrol l'été dernier avait décidé de regrouper deux des meilleurs films de cet immense cinéaste. Pour moi, avec le Boucher et la Cérémonie, ces deux films suivants sont ses pièces de maitre.

Que la bête meure : L'écrivain Charles Thénier veut venger la mort de son fils, tué par un chauffard qui a pris la fuite. Il découvre que le meurtrier est un garagiste sanguin et vulgaire, qui terrorise sa famille. Il s'introduit auprès de lui, dans l'intention de le tuer.

Ce faux polar est l'un des plus grands films de Claude Chabrol, grâce à un scénario diabolique. A travers les personnages qu'interprètent Michel Duchaussoy (excellent) et Jean ­Yanne (époustouflant) s'opposent deux conceptions de la vie et, plus largement, le vieux couple culture-nature. Il y a, d'un côté, un écrivain tout en retenue, investi d'une mission vengeresse juste (quoique...), et de l'autre un être qui n'est qu'appétit, une bête, en somme. Chabrol prend du plaisir à brouiller le jeu, et bien malin qui dira, in fine, quel est le personnage ­positif de l'aventure.

La Femme infidèle : Charles Desvallées a de bonnes raisons de croire à l'infidélité de sa femme. Afin d'en avoir la certitude, il engage un détective. Apprenant l'identité de l'amant, l'écrivain Victor Pégala, il se rend chez lui. Après une courte conversation franche, il le tue. Sans que rien ne soit dit entre les deux époux, Hélène devine ce qui s'est passé, et, lorsque la police est de retour, sans que l'on sache si c'est pour arrêter son mari, Hélène échange avec son époux un long regard lourd de sens.

La Femme inifdèle est un film parfait. Claude Chabrol a rarement manié l’art du cadre et du montage avec autant de dextérité que pour ce scénario apparemment classique, mais tout à fait révélateur du cinéma chabrolien de la fin des années 1960 ou du début des années 1970. Nous sommes en 1969, la femme bourgeoise est alors à son plus haut niveau, et Chabrol s’amuse à dépeindre un milieu où la violence mène au pardon, où la quête de soi passe par la destruction d’autrui. Il faudra ici regarder chaque plan (et quels plans !) pour comprendre le milieu dans lequel cette violence salvatrice s’installe et comment l’infidélité crée la femme ( Télérama).

2. Bataille à Seattle de  Stuart Towsend : En 1999, de gigantesques manifestations se sont opposées à la tenue de la conférence de la toute-puissante Organisation Mondiale du Commerce à Seattle. Jamais l'opposition n'avait été aussi forte, aussi frontale et aussi violente...
Bataille à Seattle nous plonge au coeur de ces événements à travers le point de vue de plusieurs personnes, manifestants, policiers, délégués de l'OMC, médecins. Ces cinq jours qui ébranlèrent le monde et marquèrent spectaculairement la naissance d'un altermondialisme planétaire livrent enfin leurs secrets et leurs enjeux...

Voici un film que j'ai vu à sa sortie en salles, et que j'ai trouvé à la fois militant, mais sans démagogie excessive comme souvent avec ce genre de cinéma. Film réalisé par un acteur ( héros de la série XIII notamment), Bataille à la Seattle a le grand privilège de nous inviter  subtilement à la réflexion. . Jamais manichéen, il donne la parole à ceux qui ont vu naître le mouvement altermondialiste. Une histoire terriblement réaliste et choquante , des scènes assez émouvantes , un casting impeccable , des acteurs au sommet, le film, passé totalement inaperçu à sa sortie, est truffé pourtant de qualités .

- Holy Lola de Bertrand Tavernier

 Pour moi, Bertrand Tavernier est un des grands cinéastes français encore vivants, qui a signé deux ou trois chefs d'oeuvre, dont L 627, Le Juge et l'Assassin. Holly Lola, tourné en 2001 constitue son dernier très grand film à ce jour en abordant un sujet peu traité par le cinéma: le parcours du combattant des demandeurs d'adoption ici au Caombodge. Le couple, joué par Isabelle Carré et un Jacques Gamblin ( un de mes acteurs français préférés) au sommet de leur art est suivi au plus près d'une caméra toujours admirablement placée.

Et à part des DVDS de  ces classiques ou de ces découvertes, je propose dans mon colis deux autres objet en lien direct avec le 7ème art :

4. CD Bande Originale du film Cash: Bon, je vous l'accorde, le film avec Jean Dujardin et Jean Reno ne vaut pas tripette, et n'a pas cassé la banque. Mais la Bande originale,  composée et dirigée par Jean Michel Bernard  et comprenant des morceaux de Staceay Kent ou Freddie Meyer est une petite merveille de jazz langoureux et charmeur

quizz5. Livre- Quizz 1000 questions sur le cinéma

Quelle arme particulière utilise la tueuse de Basic Instinct lors de ses ébats meurtriers ? Un fil dentaire ? Une aiguille à tricoter ?

Vous vous croyez incollable en ciné ? Vous voulez tester vos connaissances ? Vous rêvez de faire mordre la poussière à votre oncle qui s’la joue Monsieur Cinéma à chaque repas de famille ou simplement tout apprendre du 7ème Art en vous amusant entre amis ? Le Quizz 1000 Questions Cinéma des Editions La Matinière est fait pour vous.

Du cinéma d’animation en passant par les répliques inoubliables, les teen movies, les adaptations de comics, les couples célèbres, le gore et même le film érotique, c’est une vraie petite mine d’informations sur le cinéma, à mettre entre presque toutes les mains, de 16 ans jusqu’à pas d’âge. Avec 1000 questions réparties en 50 catégories, il y en a pour tous les goûts (et tous les niveaux).

Pour comptabiliser vos réponses, un petit boîtier est inclus avec le livre (pas de panique, les instructions sont simples), à vous de voir si vous voulez l’utiliser.

Personnellement je m'étais bien marré avec ce livre quizz, et rassurez vous ce n'est pas celui avec lequel j'ai joué, mais un tout neuf que j'envoie à l'heureuse élue, en espérant qu'elle fera des meilleurs scores que moi ( vu que je connais son identité et sa cinéphilie, je n'en doute pas une seule seconde)

 D'ailleurs, il est plus que temps que je vous révèle son nom, et pour le faire, j'ai eu besoin (aprés doublage des voix pour mes habituées) de mon inséparable ami Randomizer :

  1. Potzina
  2. indiana
  3. madame sophie
  4. bottines
  5. potzina
  6. caladois
  7. miss chocoreve
  8. my discoveries
  9. val 602
  10. papilotte
  11. djahann
  12. madame sophie
  13. martylo
  14. djahann
  15. my discoveries
  16. papilotte
  17. bottines

 Bah oui, une fois de plus ( encore que ca faisait plusieurs mois qu'elle avait pas gagné chez moi), c'est Potzina qui a été l'heureuse élue, et je me suis donc empressé juste après le tirage de lui envoyer son paquet. Elle l'a peut etre, au moment de la parution du billet, déja recu, sinon, elle l'apprendra ici. A mon avis, elle a déja du voir au moins un des films présentés, j'espère que ce n'est pas le cas pour les 4, sinon, elle essaiera de faire des heureux parmi ses proches.

Merci à tout le monde en tout cas, et comme on est déja en 2012, je peux vous dire que j'essaierai de continuer à vous gater en cette année prochaine, même si ma hotte est un peu vide actuellement.