sourisPendant quelques jours,  et jusqu'à lundi soir, j'étais un papa célibataire (un peu aidé par la grand mère), et pour trouver de quoi occuper mes rejetons, je suis allé à la Maison des Assocations pour assister au concert de cloture d'un festival qui a pris ses marques à la Croix Rousse depuis maintenant 4 éditions, le festival " quand les souris dansent" .

Ce festival se singularise par son éccléctisme, aussi bien dans les disciplines en exergue (chanson, cinéma, carnaval, expo...) que par les genres musiquaux et pays concernés.

Si l'année dernière, j'avais assisté à plus de manifestations, c'est avant tout parce que la majorité  d'entre elles était gratuite. Cette année, en raison de  contraintes budgétaires (évidemment), la plupart des spectacles coutaient une quinzaine d'euros, exception faite de ce concert de clôture, à un prix bien plus abordable.

Et, outre le prix, ce concert final était bien plus destiné aux enfants, puisqu'ilTidiane-Gaye-photo-oui s'agissait d'un bal africain dont le but avoué était de faire danser petits et grands, et animé par l'artiste sénégalais Tidiane Gaye. Chanteur et danseur de renom au Sénégal, Tidiane Gaye est né à Dakar, il a grandi en Mauritanie où il a fait ses premières armes. Il a commencé sa carrière comme danseur pour de grands artistes  sénégalais, dont la star internationale Youssou N'Dour. Témoignant des aspirations de la jeunesse sénégalaise, Tidiane Gaye a réussi à faire le pont entre la tradition (style m’balax typiquement sénégalais) et la modernité (le jazz, la funk…) 

Vivant aujourd’hui sur la Croix Rousse Tidiane Gaye partage ses diverses influences musicales avec des musiciens locaux et, avec toujours une grande émotion, il sensibilise le public à la vitalité de la musique africaine actuelle.

Et même si le public n'était pas bien nombreux, ceux qui étaient présents ne l'ont pas regretté, tant Tidiane savait communiquer sa pèche et son sens du tempo. Et les 3 musiciens qui l'accompagnaient étaient au diapason. Bref, très vite, tout le monde s'est mis à se lever et à s'approcher de la scène...enfin, presque tout le monde, sauf les quelques fauteuils roulants de devant....et ma fille de deux ans et demi qui refuse toujours d'appuyer sur la fonction marche de son cerveau...mais au moins, elle se dandinait dans sa poussette. Bref, un grand merci à Tidiane pour avoir  mis du soleil dans ma journée et su occuper mes enfants un dimanche après midi...!!! :o)