30 mars 2012

Des nuits qui s'annoncent merveilleuses

AfficheA5_Generique_ExeNDF2012-AJe l'ai déja dit plusieurs fois l'année dernière sur ce même blog: le festival des Nuits de Fourvière, qui se déroule sur la colline du même nom en juin et juillet, est pour le fou de culture que je suis, un évenement que je ne raterais pour rien au monde, et dont j'ai vu au moins un spectacle par édition depuis 2004, année de mon arrivée sur Lyon.

Et les Nuits de Fourvière, ce n'est pas début juin seulement qu'on en parle, mais dès la fin mars, avec l'annonce du programme complet et l'ouverture de la billeterie. Et même si je ne pense pas que j'étais le seul, j'étais bien évidemment derrière mon écran lundi matin à 11 heures pile, heure de l'annonce proprement dite.

Et je n'étais d'ailleurs tellement pas seul que le site était complètement saturé, et qu'une artiste a meme vu les billets de son concert s'arracher en moins de 30 minutes (record battu:o) il s'agit de Bjork, dont la présence le 30 juin est effectivement un évenement, que tous les fans de France attendaient depuis bien longtemps...

Bjork, ce n'est pas vraiment ma came, comme on dit, donc pas de regret de coté là, mais quand même, sa présence en France pour un concert unique montre bien la puissance de feu de ce festival qui attire chaque année, de très grand noms de la scène internationale.

 Et cette année, les organisateurs de ces fabuleuses nuits ont fait fort : Bob Dylan, Ben Harper, Antony and the Jonhson, The Stones Roses,  et rien que pour l'international !!

Personnellement, je pense que je pourrais tout aller voir sans aucun problème, mais hélas, mes finances vont devoir jouer lescharlie-winston-portrait-serre-2couleur-credit-mathieu-zazzo-667425_H175120_L censeurs. De toute la programmation (42 spectacles différents pour 112 représentations, rien que ça), c'est sans doute la soirée Charlie Winston/ Ayo qui a le plus attiré mon attention, tant j'aime ces deux artistes, artistes que je n'ai, du reste, jamais eu l'occasion de voir en direct.

Mais Antony et sa voix d'ange qui s'accompagne de l'Ochestre National de lyon ou Bon Iver, ce folkeur mélancolique, jamais remis de sa séparation d'avec ca copine à qui il a dédié tout un (magnifique) album, ca le fait pas mal aussi.

Et évidemment, moi qui suis quand même de grande sensibilité variété française, je suis persuadé que Laurent Voulzy livrant son dernier album aux pépites d'inspiraiton médievo-britanniques dans ce magnifique écrin qu'est l'amphitéatre, ou Yannick Noah jouant en acoustique ses plus grands succès, me feraient ( feront) passer une soirée exceptionnelle et inoubliable, comme seul le Festival des Nuits de Fouvière sait le faire.

Et si ces 28 nuits de concerts, tellement éclectiques et foisonnants à souhait font si envie, que dire du reste de la programmation non musicale?  Prenons par exemple la danse où Sylvie Guillem (que j'ai vu plusieurs fois sur Fourvière dans des spectacles totalement différents) proposera un très alléchant 6000 milles, ou le théâtre (avec un Bourgeois Gentilhomme mis en scène par l'immense Denis Poladylès, qui aura par la même occasion l'honneur de faire l'ouverture du festival) .

De toute façon, si je devais relever tout ce qui me plait dans cette programmation 2012, le billet serait trop long. Et si vous voulez voir le programme dans son ensemble, ca se passe ici

Il va donc falloir s'armer de toute ma  patience (et j'en ai pas des masses :o) pour attendre le 5 juin, jour d'ouverture de ce festival!!!

 

Posté par filou49 à 06:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Des nuits qui s'annoncent merveilleuses

    Voilà en effet une programmation alléchante! Difficile de faire son choix ;o)

    Posté par My Discoveries, 03 avril 2012 à 09:19 | | Répondre
Nouveau commentaire