31 mars 2012

Au delà: Clint, la mort lui va si mal...

Pour ceux qui bloqueraient sur mon titre, qui sonne un peu comme une annonce nécrologique, je m'excuse de son accroche un peu France Dimanche : aux dernières nouvelles, Clint Eastwood va bien, et n'est passé de vie à trépas dans la nuit. Je suis un peu provocateur, je le reconnais, d'autant plus que c'est le seul cinéaste qui a eu le privilège de figurer deux fois dans mes coups de griffe du samedi. Après Invictus que j'ai massacré en règle il y a quelques mois ( cf ici), je continue à rattraper en DVD mon retard en films récents... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:40 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 mars 2012

Le musée d'Orsay comme si vous y étiez

Si je vous ai déja dit ne pas possèder une très grande culture muséale, j'arrive quand même à reconnaitre les mouvements picturaux qui m'attirent du premier coup d'oeil. Ainsi, je suis plus attiré de prime abord par le mouvement des impressionnistes qui m'ont toujours plus touché que, par exemple, les surréalistes ou les expressionnistes. Et lorsque j'étais sur Paris, je savais très bien dans quel musée me rendre pour me faire le plein de toiles de mes maitres de l'impressionnisme, le Musée d'Orsay,évidemment, sorte de temple de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:41 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 mars 2012

Des nuits qui s'annoncent merveilleuses

Je l'ai déja dit plusieurs fois l'année dernière sur ce même blog: le festival des Nuits de Fourvière, qui se déroule sur la colline du même nom en juin et juillet, est pour le fou de culture que je suis, un évenement que je ne raterais pour rien au monde, et dont j'ai vu au moins un spectacle par édition depuis 2004, année de mon arrivée sur Lyon. Et les Nuits de Fourvière, ce n'est pas début juin seulement qu'on en parle, mais dès la fin mars, avec l'annonce du programme complet et l'ouverture de la billeterie. Et même si je ne... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 mars 2012

38 témoins : Un beau portrait de la lacheté collective

Un corps de jeune fille retrouvé assassinée dans le hall de son immeuble, visiblement tuée en pleine nuit, et un coupable évaporé dans la nature: contrairement à ce que ce postulat de départ pourrait le laisser largement penser, 38 témoins, que j'ai vu en salles récemment, n'est pas un polar de plus qui verra un quelconque inspecteur  mener une enquête permettant de démasquer le coupable à la fin. A vrai dire, le coupable, nous ne connaitrons même jamais son identité. Du moins le coupable principal, car dans ce crime, une autre... [Lire la suite]
29 mars 2012

Qui veut visiter les coulisses d'un grand restaurant?

Je n'ai pas que la culture (sous toutes ses formes) comme passion dans ma vie : le cas échéant, je suis aussi un féru de gastronomie, et la petite(?) bouée qui me tient de ventre est là pour en témoigner. Et depuis quelques années maintenant,  force est de constater que la gastronomie retrouve de vraies lettres de noblesse, avec notamment les différentes émissions culinaires qui fleurissent à la télévision, les diverses manifestations nationales (du type La Semaine du goût). Dans ce pays où la bonne bouffe est quasiment une... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 mars 2012

Une sélection ciné placée sous le signe des U.S.A

Une fois n'est pas coutume, il y a plus de films anglo saxons que de films français dans mon choix du mercredi. Et pour courroner le tout, le seul film français qui y figure se passe à New York ,et il est réalisé par la plus holywoodienne de nos actrices réalisatrices françaises, Julie Delpy : 1. Young adult Le pitch : Originaire d’une petite ville de province où elle s’ennuyait à mourir, Mavis Gary s’est installée à Minneapolis où elle est devenue auteur de romans pour ados. Mais lorsqu’elle apprend que son ex-petit copain de... [Lire la suite]

27 mars 2012

Avant l'aube, le (génial) film de mon pote!!!

Si j'avais été journaliste cinéma (ce que je serais peut-être dans une autre vie :o), j'aurais peut-être buté sur un écueil contre lequel certains journalistes éprouvent, à mon sens, quelques difficultés, celui de réussir à écarter tout affect lorsqu'on voit un film d'un réalisateur que l'on connait personnellement. Même si j'ai l'impression que ce problème est encore plus présent pour la littérature où des journalistes pondent des papiers super élogieux sur le dernier livre- imbuvable- de leurs copains, savoir par exemple que Xavier... [Lire la suite]
26 mars 2012

Detachment: si triste, si beau...

De tous les films sortis depuis le début de cette année 2012, j'en ai ressorti  deux, qui présentent, plus que les autres, une divergence d'opinion totale entre les avis de la presse cinéma "professionnelle" et les blogueurs. Si l'un, Edgard J, le dernier Eastwood, a été plébisicité par la presse dans sa globalité, et bien plus malmené par mes consoeurs blogueuses, l'autre, Detachment, présente le reflet inverse: totalement méprisé par les journalistes ciné dans leur grande majorité, et encensé par une dizaine de blogueuses... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:10 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 mars 2012

Filou sait faire des beaux cadeaux (giveaway inside)

Comment cela? C'est quoi ce u'est que vous voyez en ce dimanche matin? Filou 49, le spécialiste du cinoche, vous offre du café dans son concours (bi )hebdomadaire? Certes, mais pas n'importe quel café, un café provenant d'une marque qui a un rapport avec mes arts de prédilection, la littérature et le cinéma, et cette marque c'est Carte Noire. qui avec le prix Ciné Carte noire synthétise ces deux arts. Le Prix Ciné Roman Carte Noire, créé en 2001 par Arlette Gordon et Patrick de Bourgues, est décerné à l'auteur d'un ouvrage... [Lire la suite]
24 mars 2012

Le fils à Jo ne marque pas l'essai

L'histoire : Petit-fils d’une légende de rugby, fils d’une légende, et lui-même légende de rugby, Jo Canavaro élève seul son fils de 13 ans, Tom, dans un petit village du Tarn. Au grand dam de Jo, Tom est aussi bon en maths que nul sur un terrain. Pour un Canavaro, la légende ne peut s’arrêter là, quitte à monter une équipe de rugby pour Tom contre la volonté de tout le village et celle de son fils lui-même Tiens, vous ne vous demandiez pas qu'étaient devenu mes coups de griffe du samedi? Non, tout le monde s'en fout?? Bon,... [Lire la suite]