lundi 16 avril

Le fils de l'autre: pudique et sensible

Sur le papier, Le fils de l'autre ne présentait pas forcément les garanties idéales pour faire un grand film.  Disons qu'à mes yeux, il contenait, dans sa génèse même, deux problèmes majeurs. Le premier handicap n'est autre que le nom de sa cinéaste, une certaine Lorainne Levy, qui avait,avant celui là, réalisé deux films assez insignifiants : La première fois que j'ai eu 20 ans et Mes amis mes amours (tiré d'un roman de son frère Marc, ca aide pas non plus :o) et qu'on pensait cantonnée à ce genre de petits films sans grande... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,