le prénomAprès la semaine dernière, où j'ai refusé de jouer le jeu, et ce, même si on est toujours dans cette période pré Cannes pas super fertile en grands films, j'ai, cette semaine, quand même réussi à trouver 3 films que j'ai envie de voir, même si j'ai un peu plus de mal pour le troisième:

1.Le prénom :

Le pitch :

Vincent, la quarantaine, va être père pour la première fois. Invité à dîner chez Élisabeth et Pierre, sa soeur et son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d'enfance. En attendant l'arrivée d'Anna, sa jeune épouse éternellement en retard, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale... Mais quand on demande à Vincent s'il a déjà choisi un prénom pour l'enfant à naître, sa réponse plonge la famille dans le chaos.

Pourquoi je veux y aller :

- Par ce qu'avant d'être un film, Le prénom est une pièce de théatre que je voulais absolument voir, mais que j'ai raté, et qui a connu un vrai triomphe la saison dernière  avec notamment 6 nominations aux Molières;

- parce que le Prénom, film et pièce, fait penser au Carnage de Polanski, ce genre de fictions assez jouissives où le vernis des apparences craque vite dès qu'un petit grain de sable fait enrayer la machine;

- pour les acteurs, dont la plupart  (à part Charles Berling à la place de Jean Michel Dupuis, pourquoi?) ont déjà rodé les dialogues une bonne centaine de fois, donc doivent parfaitement connaitre leur partition sur le bout des doigts. Bon, j'aimais bien Paatrick du temps de la Bruelmania, moins depuis ses déclarations à l'emporte pièce, mais les films interessants dans lequel il joue sont suffisament rares pour tenter celui là.


LE PRÉNOM : BANDE-ANNONCE Full HD Avec Patrick Bruel, Charles Berling...

TyrannosaurTop2.Tyrannosaur:

Le pitch :

Dans un quartier populaire de Glasgow, Joseph est en proie à de violents tourments à la suite de la disparition de sa femme. Un jour, il rencontre Hannah. Très croyante, elle tente de réconforter cet être sauvage. Mais derrière son apparente sérénité se cache un lourd fardeau : elle a sans doute autant besoin de lui, que lui d'elle.

Pourquoi je veux y aller :

- pour Peter Mullan, un des acteurs anglais que je préfère pour l'intensité de son jeu, et qui, de My Name is Joe à Boy A, sait choisir des films d'une rare puissance et beauté;

- car le film a beaucoup fait parler de lui dans les différents festivals où il était présenté;

- pour le sujet, pas fendard pour un sou, certes, mais qui promet une puissance émotionnelle assez exceptionnelle et une reflexion salutaire sur la bête qui sommeille en chacun des hommes


TYRANNOSAUR : BANDE-ANNONCE Full HD Avec Peter Mullan...

Lou_de_Laage_Nino_film_005 3. Nino, une enfance imaginaire :

Le pitch :

Nino a 16 ans, les vacances commencent et son coeur balance entre Natacha, une très belle fille, comédienne au théâtre comme dans la vie, et la délicieuse Nathalie qu’il connait depuis toujours. Celle-ci refuse que « l’homme de sa vie » s’éloigne ..

Pourquoi je veux y aller :

-Pour le sujet Nino Ferrer: chanteur catalogué plutot dans la rubrique chanteur comique (  cause du Téléfon ou Mirza), Ninon Ferrer était un vrai mélancolique que cette biographie fantasmée sur sa jeunesse tient à nous rappeller ,

- Pour Lou de Laage, jeune actrice magnifique et prometteuse déjà vue dans j'aime regarder les filles;

- Pour Thomas Bardinet dont le film les ames calines, passé pourtant totalement inaperçu a complétement changé ma vie (je vous dirais peut-être un jour pourquoi.

 
Nino une adolescence imaginaire de Nino Ferrer (2012)

Voilà pour mes 3 choix de la semaine.Si vous me connaissez déjà un peu, donc vous ne serez pas surpris que je ne sois pas méga excité comme beaucoup de mecs par the avengers, cette réunion de tous les supers héros ou presque des comics Marvel (j'ai bien potassé mon sujet, non?), mais à lire pas mal de blogs, cette sortie serait un évenement mondial. Si vous le dites. je veux bien le croire, mais désolé, je campe sur mes positions...