Baz'art  : Des films, des livres...
8 mai 2012

J'ai visité l'exposition Guimet au musée des beaux arts

affiche-guimet-vertPendant les vacances scolaires, j'ai emmené mon fils voir l'exposition qui se déroule actuellement au Musée des Beaux Arts de Lyon, "Un jour j'acheterais une momie". Ce "je", c'est Emile Guimet, est un industriel lyonnais (1836-1918), bien connu à Paris et Lyon pour ses musées, celui de Paris, consacré à l'art asiatique et que j'avais assez assidument fréquenté durant mes années parisiennes.

En effet, pendant près d’un demi-siècle, Emile Guimet ne cessera d’acheter des antiquités egyptiennes qui constitueront les bases des musées Guimet à Lyon, sa ville natale (musée qui a fermé ses portes en 2007, et dont les collections sont en instance de transfert au futur Musée des Confluences), et à Paris.

Par sa mère, issue d’une famille de peintres, le jeune Emile développa son goût pour les arts. Malgré ses activités d’industriel, il n’hésita pas à voyager : l’Egypte, qu’il visita en 1865-1866 fut un véritable coup de coeur. Il commença à amasser objets et documentation sur la civilisation egyptienne, et se passionne pour les religions orientales.

Quand Émile Guimet visite l’Égypte en 1865, il ne se doute pas que ce voyage va bouleverser sa vie. Le jeune industriel lyonnais commence alors une exceptionnelle collection. Fasciné par l’histoire des religions orientales, il fonde le musée Guimet de Lyon, expo-sur-pas-emile-guimet-lyon_3m8d7_1jwik0puis de Paris.

L’exposition Un jour, j’achetai une momie… apporte un éclairage inédit sur la passion d’Émile Guimet pour les antiquités égyptiennes qu’il réunit tout au long de sa vie : sarcophages, momies, papyrus, amulettes, sculptures…

L'exposition montre ainsi de façon à la fois accessible et intelligente la passion d’Emile Guimet pour l’Egypte antique et sa volonté non seulement d’en comprendre le sens, mais aussi de diffuser le plus largement possible cette passion au public par le mécénat, et le financement de publications.

musée guimetQuelques passages de son journal sont mis en exergue, et accompagnées de photos de l’époque du voyage. J'ai pu ainsi voir qu'Emile Guimet avait visité ainsi le chantier du canal de Suez, ou encore Le Caire et ses superbes mosquées des dynasties musulmanes.

Les pièces exposées proviennent toutes des acquisitions de Guimet ou ont un lien avec le collectionneur dans le cadre de ses activités de mécène.

L’exposition souligne de façon pertinente l’atypisme d’Emile Guimet, qui ne se contentait pas d’amasser des collections, mais souhaitait par la création de musées partager les découvertes des fouilles qu’il finançait à l’ensemble du public éclairé et égyptomane.

Mais le clou de l'exposition, pour les petits et les grands, ce sont, sans contexte ces très impressionnants sarcophages que Guimet avait ramené de son second voyage. Mon fils, qui n'en avait jamais vu de sa vie, n'en revenait pas de la taille et de la majestuosité de ces oeuvres. Et le papa était obligé de reconnaitre que ces collections avaient effectivement de quoi bien impressionner!!!

Bref , voilà une belle expo pour petits et grands, et assurément pour moi une des meilleures qu'il m'ait été donné de voir sur Lyon!!!

Commentaires
F
moi la dernière remonte à super longtemps aussi et sans etre autant passionné par l'Egypte que toi j'ai bien kiffé :o)
Répondre
P
C'est vrai que ça donne envie d'y aller ! J'aime bien tout ce qui a trait à l’Égyptologie, il y a 2/3 ans j'avais vu une expo sur Ramsès et j'avais adoré. Ça m'aurait plu de voir celle-ci aussi.<br /> <br /> <br /> <br /> Bonne soirée filou !
Répondre
F
ca donne doublement envie d'y aller dis donc merci à vous :o)
Répondre
A
ça donne envie d'y aller !
Répondre
A
ça donne envie d'y aller !
Répondre

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de 5 à 8 rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes,ciné, livres, musique,interviews, spectacles.

 

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 502 993