fete_musique_afficheIl y a tout juste 30 ans, Djaaakk Lang (une petite pensée pour le monsieur qui s'est rétamé aux legislatives après son parachutage dans les Vosges) lançait la toute première fête de la musique, qui depuis, a connu le succès que l'on sait.

Même si les grincheux adorent décrier cet évenement qui pousse tous les musiciens amateurs à se lancer et à sortir de l'hangar glauque dans lequels ils restent cloitrés les 364 jours restants, j'avoue que, pour ma part, cette manifestation contribue à rendre le mois de juin si plaisant et que cette année encore, je ne la raterais pour rien au monde, même si les trombes d'eau sont présentes, comme presque à chaque année d'ailleurs...

Car en cette année 2012, les plus musiciens  envahiront les rues de ma  bonne ville de Lyon pour honorer, comme il se doit, cette 31e Fête de la Musique, avec pour principal leitmotiv : la pop !

En effet, la Pop Music commémorera ses 50 ans ! Et oui, souvenez-vous, en 1962, les Beatles sortaient leur premier 45 tours, "Love Me Do". Un titre qui donna naissance au mouvement pop.  Considérant cette mouvance musicale comme la plus importante transformation de la musique populaire depuis l’apparition du jazz et l’un des phénomènes culturel et social de notre époque, la Fête de la Musique souhaite ainsi lui rendre hommage, 50 ans plus tard. 

Amateurs et professionnels, les musiciens investissent les places, les rues, les jardins et stations de métro pour une programmation qui s'annonce éclectique et électrique! Les nombreux concerts programmés permettent aux petits comme aux grands de découvrir une émergence musicale de talent. musique

Bref, il n'y a pas qu'à Paris où la fête de la musique bat son plein et qu'elle est soutenue par les pouvoirs locaux.

Car, depuis que je suis sur Lyon, je suis assez épaté par le dynamisme de la scène musicale locale. J'ai déja prévu d'aller faire un tour ce soir pour le vérifier...

Je dois dire que plusieurs groupes jouant dans plusieurs lieux de ma ville me font de l'oeil :

Proche de chez moi, la jeune Joe Bel, vu notamment en première partie de Corneille au Transbordeur, bercera la place de la Croix Rousse de sa douce et chaude voix.  Après des études d'art, cette lyonnaise a su s'entourer de musiciens chevronnés : Benoît Lecomte (JMPZ), le guitariste Julien Lacharme (Alpha Blondy) et le batteur et percussioniste Robin Vassy, riche de son expérience internationale des musiques du Moyen-Orient et d’Afrique de l’ouest.

Si j'ai envie de sonorités plus jamaicaines, j'irais faire un tour du coté de la Place Saint Paul où le groupe Zion High Foundation qui jouera le reggae cher à Bob Marley (et à Yannick Noah :o)

Et enfin, Au Gerland Café, ce sont d'autres jeunes filles, le trio de Jüne (18 ans seulement mais très talentueuses, ce qui ne gache rien) qui envouteront les lieux. Si vous voulez en savoir plus sur ce groupe lisez l'article de mon pote Whocares, qui donne bien envie d'y jeter une oreille, et plus encore .

D'ailleurs,je vous laisse avec une émission locale qui a fait un portrait de ce groupe, qui est un peu notre fierté lyonnaise, mais comme le sont évidemment (presque) tous les groupes qui joueront ce soir!!!