lundi 30 juillet

Surprise : je n'ai pas dormi devant Holly Motors

Bon, je le reconnais, le titre de mon billet sent un peu la provoc' facile, et surtout il laisse entendre que je partais voir ce film avec quelques a prioris pas très positifs :o) Si tout cela est un peu vrai, je veux, votre honneur, reconnaitre que je n'ai pas utilisé le verbe "dormir" pour rien : j'ai vu le film Holly Motors  unsoir de semaine à la séance de 22H30 alors que j'étais déja un peu épuisé, et surtout j'ai entrainé mon pote ( un peu plus branché ciné populaire que moi je le reconnais), qui esperait  de tous ses... [Lire la suite]