fin du mondeLa semaine passée, vous avez du vous en rendre compte, je n'ai pas fait de sélection hebdomadaire: à part  le dessin animé du tandem Disney Pixar Rebelle (dont j'avais parlé il y a 15 jours), rien ne me tentait vraiment.

Heureusement, cette semaine, ainsi que pour les prochaines semaines à venir,  je peux largement de quoi profiter de la climatisation de mes multiplexes préférés : et ca tombe bien, je suis en vacances dès ce soir!!

Voilà donc mon petit échantillon de films bien , bien différents les uns des autres, bien que ca ne soient pas vraiment des grosses productions, ce qui est rare pour des sorties été :

 

1.Jusqu'à ce que la fin du monde nous sépare :

Le pitch :

Après la découverte d’un astéroïde se dirigeant tout droit vers notre planète, certains continuent leur routine quotidienne, d’autres s’autorisent tous les excès, toutes les folies. Dodge est quant à lui nouvellement célibataire, sa femme ayant décidé que finalement, elle préférait encore affronter la fin du monde sans son mari. Il décide alors de partir à la recherche de son amour de jeunesse, qu’il n’a pas vu depuis 25 ans.

Pourquoi je veux y aller :

- Car la réponse à  la question "que feriez-vous si la fin du monde arrivait dans quelques jours" ? C’est la question que tout le monde s'est posé un jour ou l'autre et qui personnellement m'interpelle avec toujours autant d'acuité;

- une question que d'ailleurs, le cinéma n'arrete pas de se poser actuellement avec beaucoup de réussite, tel que,  Lars Von Trier ( Melancholia) ou Terence Malik (the tree of life),donc il  est possible que la novice Lorene Scafaria prenne le relais de ses brillants prédecesseurs,

- pour Steve Carrel dont j'ai déjà parlé sur ce blog, et dont le tandem avec la charmante et so british Keira Knightley, laisse augurer de belles promesses

 

au cas où je n'aurais pas2. Au cas ou je n'aurais pas la palme d'or

Le pitch :

Simon, un cinéaste quadragénaire, tourne plus souvent en rond que des films. Suite à un pari avec un ami comédien, il se rase les cheveux et découvre une bosse au sommet de son crâne. Inquiet, il consulte des médecins qui ne le rassurent pas. Souffre-t-il d'une maladie grave ? En a-t-il encore pour longtemps à vivre ? Dans l'angoisse de savoir ce qui l'attend, il décide de tourner rapidement ce qui sera peut-être son dernier film

Pourquoi je veux y aller :

- parce que le réalisateur s'est largement inspiré de ses propres angoisses pour:raconter l'histoire de Simon, son personnage, et en particulier de son hypocondrie naturelle; pathologie  qui peut un tout petit peu faire penser à quelqu'un (son pseudo commence par Filou et finit par 49)

- car le réalisateur n'a plus tourné au cinéma depuis plus de 10 ans, alors même que son premier long Quand on sera grand", m'avait emballé et regorgeait de belles promesses;

- pour le casting,avec notamment la présence de deux acteurs incroyables, et pourtant sous employés, par le cinéma français, Frédéric Pierrot et Julie Gayet.

 

Voie-Rapide

 3. Voie rapide :

Le pitch :

Le tuning, la vitesse, la route: c’est toute la vie d’Alex, 25 ans, rivé au volant de sa voiture customisée. Une passion exclusive, avec ses rites et ses codes, sans vraie place pour sa copine Rachel et leur enfant. Mais une nuit, sur la voie rapide, c'est l'accident...

Pourquoi je veux y aller :

- car ce premier long métrage est précédé d'excellentes critiques, la revue Première n'hésitant pas à lui attribuer, 8 mois avant la cérémonie, le César du premier film de 2013!!

- car l'intrigue semble être très riche, et surfer sur plusieurs genres ( le films de voitures, le drame social, le thriller moral);

- parce que l'intense Johann Libéreau découvert par Téchiné dans le magnifique Les Témoins a enfin un premier rôle à la hauteur de son talent.

J'ai longuement hésité à inclure un autre drame français, A coeur ouvert, avecJuliette Binoche en médecin confronté aux démons de l'alcool, mais finalement la bande annonce peu exictante, ainsi que les échos peu favorables de la presse ne m'ont pas poussé à le faire. Mais au vu des prochaines semaines, je vais vous en trouver d'autres des drames français, rassurez vous!!!