samedi 06 octobre

Un guetteur qu'on voit sans gaieté

A ma chère Potzina, qui m'avait trouvé bien méchante avec le pauvre film du pauvre Philippe Lellouche la semaine passée, je préviens d'emblée que je serais (bien) moins sévère cette semaine avec le film qui va passer sur le grill... Eh non, mauvaises langues, ce n'est pas parce que j'ai peur de prendre un tweet sévère de la part du serial twittos, j'ai nommé Mathieu Kassovitz en personne qui joue dans le film en question, car je ne pense pas que la toute petite renommée de mon blog aille jusqu'à ses oreilles. C'est tout simplement... [Lire la suite]