mardi 23 octobre

Ces quelques heures de printemps m'ont bouleversé....

Il va falloir que je sois diablement convaincant pour vous inciter, comme j'ai vraiment envie de le faire par ce présent billet, à aller voir en salles (si certaines d'entre elles le passent encore au moment de la parution de ce billet) un film dont le thème principal est le suicide assisté.  La promotion de "Quelques heures de printemps", le dernier film de Stéphane Brizé (le réalisateur du magnifique "je ne suis pas là pour être aimé")  a effectivement beaucoup tourné autour de ce sujet de société essentiel, on a même su... [Lire la suite]