amourRetour à la normale cette semaine dans ma sélection ciné : 3 films francophones au programme, mais si possible dans 3 genres totalement différents, comme j'aime bien le faire habituellement, tant je suis quand même plutôt éclectique dans mes gouts.

En premier lieu, forcément, je ne pourrais pas passer à coté d'un des films les plus attendus de cette fin d'année pour les cinéphiles, la Palme d'or du dernier festival de Cannes :

1. Amour

 Georges et Anne sont octogénaires, ce sont des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l’étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d’un accident. Lorsqu’elle revient chez elle, l’amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve.

- déjà parce que le film a reçu cette fameuse palme d'or et sans que personne parmi les festivaliers ne crie au scandale, ce qui laisse à penser que le film est de très haute tenue;

- parce que contrairement aux autres films de Mickael Haneke, il a visiblement réussi à insuffler de la tendresse à cette histoire sur l’amour et la mort, tout en gardant ses talents de réalisateur déployés dans Caché ou le Ruban Blanc;

- pour le retour au cinéma de Jean Louis Trintignant qui s'était retiré des écrans voilà plus de 10 ans et qui revient dans un rôle vraisemblablement formidable.

jour2. Le jour des corneilles

Le pitch :

Le fils Courge vit au cœur de la forêt, élevé par son père, un colosse tyrannique qui y règne en maître et lui interdit d'en sortir. Ignorant tout de la société des hommes, le garçon grandit en sauvage, avec pour seuls compagnons les fantômes placides qui hantent la forêt. Jusqu'au jour où il sera obligé de se rendre au village le plus proche et fera la rencontre de la jeune Manon.

Pourquoi je veux y aller :

- car j'ai failli voir ce film en avant première dimanche matin  avec mon fils mais comme Monsieur Ken Loach m'attendait, j'ai été obligé de réviser mes plans, mais mon fils m'attend de pied ferme pour le voir enfin;

- parce ce dessin animé a de très bons échos un peu partout, notamment par le thème qu'il développe peu courant dans le cinéma pour enfant, et la qualité des personnages

- car le soin apporté à l'animation est visiblement digne des meilleurs film des studios Gibli et montre une nouvelle fois les qualités de l'animation à la française.

stars-80-stars-80-24-10-2012-5-g3. Stars 80

Le pitch :

Vincent et Antoine, deux fans des années 80, dirigent une petite société de spectacle qui fait tourner des sosies dans toute la France. Entre déboires sentimentaux et caprices de leurs pseudo vedettes, l’affaire finit par péricliter.

A la veille du dépôt de bilan, ils retrouvent un carton de vieux 45 tours :  tous les tubes des années 80 ! Immédiatement, l’étincelle jaillit : pourquoi ne pas faire remonter sur scène les vraies Stars des années 80 ?

Pourquoi je veux y aller :

- pour le coté revival des années 80 du film qui surfe sur la tournée à succès des artistes phares de ces années 80, la génération de mes premiers émois musicaux;

- pour le plaisir de réentendre tous ces tubes des années 80 et la cursiosité de voir à l'écran Jeanne Mas, Jean-Luc Lahaye, Lio, Desireless, Peter & Sloane, François Feldman, Début de soirée, Emile et Images, Cookie Dingler, Sabrina, Gilbert Montagné ...et consorts...

- parce que dans le genre comédie populaire française, celle ci me semble plus modeste et plus sympathique que les Seigneurs...

Ouf, comme je ne parle exclusivement des films qui sortent ce mercredi, on ne pourra pas me reprocher de ne pas sélectionner le dernier James Bond, Skyfall qui se fait remarquer en sortant vendredi...Disons que j'ai une excuse toute trouvée pour ne pas choisir ce film qui de toute façon ne me disait absolument rien :o)