Version-OriginaleLorsque, pour ma cure quasi bi hebdomadaire de films, je me rends dans certains multiplexes de ma ville,  et que je vais voir un film non français (si, si ca m'arrive je vous assure, même si mon blog prouve le contraire avec 80% au bas mot de films français chroniqués), j'entends systématiquement la fille à la caisse me signaler " je vous préviens, monsieur, le film est en V.O", comme si cet élément allait me faire changer d'avis.

C'est vrai que Lyon et Paris (où j'habitais il y a encore quelques années) ont cette particularité d'héberger des multiplexes qui diffusent des films presque exclusivement en version originale.

Cela constitue à mes yeux un choix de programmation vraiment audacieux, vu que ca peut quand même les couper d'une partie de la population, ceux qui sont totalement réfactaires à la version originale, qui, sont quand même en grosse majorité, du moins si j'en juge les réactions de mon entourage plus ou moins proche lorsque je précise que je ne vois que des films en version originale.

Et il suffit d'aller faire un tour sur les différents forums de ces multiplexes en question pour vérifier que ce choix de privilégier la VO ne fait pas l'unanimité, loin de là... Une bonne partie des spectateurs de ces salles demandent à corps et à cri à ce que la VO ne doit pas primer sur la VF, et qu'une diffusion à 50/50 des deux choix de version  serait plus juste, afin de tenir compte des préférences de chacun.

Personnellement, j'ai choisi mon camp : je suis en effet un vrai fou de Version Originale, depuis que mon père me faisait regarder les films du ciné club dans cette version, dès 13-14 ans. Je me souviens que, dès qu'on voyait un film en version française, mon père, systématiquement, se lamentait pendant de longues minutes (longue supplique "oh, non pas ces voix, oh non pas ces voix"), énervant ainsi toute la famille...sauf moi, qui pensait pareil...

En effet, les premiers films vus en VO furent une vraie révélation pour moi: auparavant, j'avais toujours un peu de mal avec les films américains, il y a quelque chose, que je ne savais précisement identifier, mais qui me génait dans le manque de naturel des dialogues, par rapport aux films français.

J'avais l'impression que les acteurs jouaient plus mal que nos acteurs à nous (bon quelquefois c'est pas faux, n'est ce pas Nicolas Cage ou Tom Hanks :o), mais c'est lorsque j'ai vu les films en vo que j'ai compris que le vrai travail d'acteur du comédien étranger ne pouvait s'évaluer que lorsqu'il parlait dans sa langue natale. A mes yeux, aimer la VO, c'est simplement aimer l'authenticité de la voix des comédiens, pour pouvoir mieux goûter la puissance de leur jeu.

Pourtant, je sais que la France est un des rares pays à doubler majoritairement les films étranger, et que les doublages, du moins d'après ce qu'on en dit ( car ca fait longtemps que je ne le vérifie plus),  sont de qualité, car effectués par des comédiens à part entière. Si on imposait la version originale à l'ensemble des films anglo saxons, cela accentuerait le nombre de comédiens au chomage, et ce n'est pas forcément ce que je souhaite, vu qu'ils sont déja nombreux parmi eux à toucher les indemnités....

Et puis, la version française est indispensable si on va au cinéma avec un enfant, car ce dernier ne peut évidemment pas lire les sous titres avant une bonne douzaine d'années. Et d'ailleurs, les seuls longs métrages que j'ai vus en version française récemment était des films que je voyais avec mes gosses, et c'est d'ailleurs aussi pour cela qu'en régle générale, je suis toujours un peu moins emballé que pour les films pour les grands que je visionne dans des conditions optimum.

Cependant, il faut également savoir que dans bon nombre de pays européens (comme le Portugal ou les Pays Bas), il n'existe pas, pour des raisons avant tout économiques, de versions doublées, et le résultat est que quasiment tous les enfants parlent anglais couramment. Une piste pour la maîtrise un peu aléatoire en des langues étrangères de nos petites têtes blondes hexagonales??

Regarder nos films préférés en version originale peut se révéler être une technique d’apprentissage très efficace quant à l’apprentissage d'une langue étrangère, presque autant que d’effectuer un séjour linguistique, mais cette méthode est basée uniquement sur de l’écoute et ne permet évidemment pas de pratiquer la langue.  En même temps, aimer la VO n'a pas toujours une incidence directe avec la connaissance des langues étrangères, surtout lorsqu'on ne les connait pas auparavant. J'ai vu des tonnes de films italiens ou espagnols en VO, et je n'ai fait hélas aucun progrès dans ces langues, que je n'avais jamais eu l'occasion d'apprendre lors de ma scolarité !

Bref, ce n'est pas avec cet article que je trancherais un débat qui a souvent lieu chez les cinéphiles, même si j'ai au moins une conviction tranchée sur le sujet : à mes yeux, on ne peut totalement se dire cinéphile si on privilégie les films en version française...........Et là,vous devez commencez à vous dire que le terme "ayatollah" de mon titre n'est finalement pas si exagéré que cela, n'est ce pas?

Et vous, alors, vous en pensez quoi de mon débat cinéphilique du lundi? :o)