Si j'ai tendance à dopéraire que sur ce blog je parle de tous les arts et de toutes les cultures, certains sont, je le reconnais aisément, bien plus représentés que d'autres.

Après vous avoir parlé de jazz pour la première fois il y a peu, c'est maintenant au tour de l'opéra de tenter une percée sur ce blog, grâce à un livre que je viens de découvrir et qui est une véritable mine pour  les fous d'opéra. Il s'agit du Dictionnaire des amoureux de l'opéra publié chez Plon et écrit sous la direction d'Alain Duault, le " monsieur musique classique de France 3".

C'est vrai, je fais partie de ces gens passionnés par la culture, mais qui sont en même temps complétement intimidés par l'art lyrique, en estimant- à tort ou à raison- que cet art ne m'est pas forcément destiné, que je n'ai pas la bonne classe sociale, les bons repères culturels et éducatifs pour appréhender comme il se doit cette expérience que tant de spectateurs se sont pourtant pris sur la tronche de superbe façon.

 Au cinéma, une ou deux scènes de film se déroulant dans un opéra ( comme la fameuse scène de Pretty Woman) m'avait fait vibrer le coeur d'émotion, mais pas assez pour vaincre mes réticences.

Si j'ai franchi une ou deux fois les portes de l'extraordinaire Opéra Garnier, c'était pour assister à des spectacles de danse, ou alors pour simplement admirer les lieux, mais jamais jusqu'à présent, je ne me suis résolu à aller voir un spectacle d'opéra, les seuls que j'ai pu voir à la télé l'ayant quand même assez profondément ennuyé. En même temps je me doute bien qu'un opéra doit s'apprécier vraiment en allant sur place;  la somptuosité des lieux participeant en effet à part entière à la réussite du spectacle. De Londres à Madrid en passant par Vienne et Milan, les hauts lieux de l'art lyrique sont  il est vrai autant de merveilles architecturales.

Récemment, j'ai reçu de la part de mon journal local deux invitations pour assister à une representation de Viva Opéra proposé par les cinéma UGC, qui permet de voir une représentation en direct d'un spectacle d'opéra presenté dans une de ces opéras mythiques du monde entier, mais là encore, j'hésitais quelque peu avant de tenter le coup.

Et du coup, je me suis plongé avec une vraie curiosité  dans ce dictionnaire amoureux de l'opéra, dont l'auteur Alain Duault n'est autre que le programmateur de ces soirées  Viva Opéra. Dans ce dictionnaire éperdument amoureux, d’Alagna à Wagner, Alain Duault, en musicologue averti et fervent, compose une partition personnelle et subjective de l’univers magique de l’opéra.

Alain Duault était en fait la meilleure personne qui soit pour nous ouvrir les portes de l'opéra à ceux qui n'osaient pas:  poète, écrivain, «Monsieur musique classique» sur France 3, animateur de deux émissions sur Radio Classique, éditorialiste à Classica, rédacteur en chef d'Opéra Online,  est l'un des meilleurs connaisseurs de l'opéra en France.

Un musicologue, animateur de radio et de télévision, passionné d'opéra, organisateur et présentateur des retransmissions d'opéras au cinéma dans le réseau UGC ; c'est le directeur artistique de Viva l'opéra ! dans les cinémas UGC

C'est un "dictionnaire amoureux de l'opéra", c'est-à-dire qu'il égrène l'abécédaire de ses passions lyriques, pour les oeuvres, pour les compositeurs, pour certains airs, pour des chanteuses et des chanteurs, pour tout ce qui fait la chair de l'opéra. Afin que son expérience soit incitatrice...

Pour lui, "l'opéra est à la fois un mystère et une évidence : mystère du mariage des voix avec les sonorités de l'orchestre et le souffle des choeurs, tout en racontant une histoire à travers une mise en scène qui l'éclairé, et évidence d'une émotion qui mêle tout en un seul mouvement puissant, un mouvement qui soulève, qui ravit, qui emporte loin du réel quotidien. C'est cette expérience de l'opéra que je veux vous faire partager, avec mes choix et mes partis pris, avec mes coups de coeur et mes découvertes, avec ma passion et mes passions, afin que, vous qui ne connaissez pas l'opéra, vous n'y résistiez plus, et vous qui l'aimez déjà, vous y nourrissiez votre boulimie d'amour".

Du monde enchanté de l’enfance au quotidien idéalisé de l’adolescence, pour finir sur l’univers mouvementé et chaotique des adultes, l’opéra nous tend un miroir ; en cela, l’opéra ne sert peut-être à rien, mais il nous aide à vivre. 
Dans ce dictionnaire, l’auteur nous parle des opéras mythiques (Carmen, Cosi fan tutte, Don Giovanni, La flûte enchantée, La Traviata, etc.), des plus belles salles du monde (La Scala de Milan,  Le Covent Garden de Londres, le Met de New-York, le théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg...), dresse le portrait des grands compositeurs (Monteverdi, Purcell, Haendel, Mozart, Rossini, Verdi...) et puis, encore et surtout, nous raconte tout ce qui concourt à la magie du spectacle : les voix, les décors, les costumes, les livrets et bien évidemment la mise en scène.Alain Duault est journaliste, poète, romancier, musicologue, homme de télévision et de radio et éditorialiste à Classica. Il est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à l’opéra, Verdi, Chopin, Schuman, etc.

Comme Duault le prétend, "L'opéra est un art de l'excès du débordement de la jouissance sans mesure, de la folie,ne peut ton pas appliquer, terme pour terme, cette définition à l'amour?

Magique, car l’opéra raconte des histoires qui nous parlent de nous-mêmes, de ces rêves qui nous hantent à travers des images, des symboles, des gestes qui peuvent répondre à l’inquiétude essentielle dont nous sommes faits, cet ouvrage demeure une approche d' une sensibilité très personnelle mais qui reflète remarquablement bien les merveilles de l' opéra.

Un grand merci à Alain DUAULT qui ouvre si bien les portes d'une passion, que j'ai du coup bien envie de connaitre mieux, et à Radio Classique qui m'a  très généreusement fait découvrir ce livre..

Si je prends prochainement le virus de l'opéra je saurais à qui je le dois....