album-cover-large-18763Voici une BD que j'ai reçu le jour même de Noel, grâce à l'éditeur Marabulles (qui me gâte souvent, merci à eux), et que je chronique avant qu'il ne soit plus du tout de saison.

Si je pensais que les bonshommes de neige, par exemple ceux que mes enfants ont adoré faire les rares jours de neige lyonnais, n'avaient qu'une chose à craindre, le soleil, cette BD m'a prouvé le contraire, en trouvant 98 autres causes ou paramètres exogènes pouvant aboutir à la fin cruelle de ce pauvre bonhomme de neige, toujours le même, et ici prénommé Stan.

Tony de Saulles est un auteur et illustrateur anglais drôle et caustique, qui avait connu un franc succès avec sa bande dessinée le coup du lapin, chef d'oeuvre de non sens et d'humour bien british comme je les aime.

Il renouvelle l’univers de la bande dessinée avec des œuvres à la fois caustiques et légères qui critiquent, mine de rien,  la société avec humour. Excentriques, improbables, ses gags sont  souvent drôles, et jamais méchant.*

Ici, en une voire, rarement deux pages chaque fois et quelques cases, Tony de Saulles invente 99 gags sur la manière de réduire en eau un bonhomme de neige, créature, par essence éphémère. 

Par exemple, il peut dans la première bulle se féliciter de voir que de mignons petits oiseaux peaufinent son déguisement en lui mettant une écharpe autour du cou, mais ce qu'il découvrira trop tard, c'est que les oiseaux vont le serrer très fort et le décapiter. Ou alors  avoir soudain mal au ventre… puis au corps avant de se rendre compte qu'une taupe vient d’émerger de son crâne après avoir creusé une galerie verticale à travers son corps.

Bref, les dangers potentiels sont légions dans cette BD et surviennent à tout moment pour ce pauvre Stan ( un peu comme dans Six Feet Under où la mort survenait à tout moment à chaque prologue, sans qu'on sache comment) : un thé bien chaud, un pipi de chat, le réchauffement climatique, des vacances d’été, une belle cheminée, une étudiante bourrée…. 

Bien sur rien, ne vous empêche d'imaginer quelqu'un d'autre à la place de ce pauvre bonhomme de neige, et dans ce cas, cet ouvrage est un éxutoire formidable. Cet innocent bonhomme de neige plein de confiance dans la vie, c’est un peu chacun d’entre nous avec les sales coups que l’on peut se prendre dans la gueule et un peu de chacun de ceux à qui l’on peut avoir quelque chose à reprocher.

Rappelant beaucoup "Le Coup du Lapin" dans son principe narratif et son dessin qui va à l'essentiel,  les gags ne sont pas tous de même niveau, mais ce qui est sur c'est que cette bande dessinée peut plaire à un public diversifié , quelque soit son degrès de lecture.

Le fait que ce soit un humour simplement visuel a beaucoup plu à mes enfants, mais je conseille quand même  cette BD en premier lieu aux adultes, à condition d'aimer bien sur l'humour noir et l'absurde de cette BD divertissante  et vraiment de saison!!!