peters friendRéactualisation de mon billet écrit dans le cadre du challenge "élisez votre film préféré" avec Tendance et Nouveautés : http://web.bons-de-reduction.com/tendances-et-nouveautes/challenge-cinema-elisez-votre-film-prefere/

Le challenge s'arrête le 27 mars prochain, si vous aimez mon article et le film en question n'hésitez pas à voter pour moi : merci d'avance!!!

Lorsqu'un blog spécialisé dans les bons plans shopping m'a contacté, j'ai d'abord un peu été surpris...sauf que très vite j'ai compris le pourquoi du comment : la personne souhaitait que je participe à un challenge dont le but etait de trouver le film qui me paraît incontournable à regarder entre amis lors d'une soirée cinéma.

Et je n'ai pas mis très longtemps à le trouver, ce film incontournable à mes yeux  : ce film, cela ne pouvait être que Peters' Friends, réalisé et interprété - entre autres- par Kenneth Brannagh, alors au sommet de sa gloire, en 1992.

Le film commence lorsque Peter ( l'immense romancier et acteur Stephen Fry) vient de perdre son père et hésite à vendre le manoir familial. Il a décidé de réunir ses amis d'université pour célébrer la nouvelle année malgré la désapprobation de Vera, la gouvernante (Phyllida Law). Dix ans auparavant ils étaient dans la même troupe théâtrale à Cambridge mais ont empruntés des chemins différents depuis. Compositeurs de jingles publicitaires, Mary (Imelda Staunton) et Roger (Hugh Laurie) sont mariés mais leur couple est à l'épreuve d'une tragédie récente. Andrew (Kenneth Brannagh) est scénariste à Hollywood et a épousé Carol Benson (Rita Rudner), une star de la télé américaine.Costumière de théâtre, Sarah (Alphonsia Emmanuel, totalement envolée depuis) accumule les liaisons sans lendemain. Elle vient avec Brian (Tony Slattery), son dernier amant en date. Enfin, Maggie (Emma Thompson) travaille dans l'édition et elle est secrétement amoureuse de Peter.

J'avais beau n'avoir que 16 ans à la sortie du film, j'avais été fortement touché par ces trentenaires bien amochés par la vie, qui trainent tous leurs lots de casseroles et de désilusions en tous genres. J'avais trouvé le film si féroce, si juste, que j'avais eu l'impression d'avoir réellement passé ce week end avec ces amis de Peter, malgré ou surtout grâce à leurs faiblesses et leurs lachetés.

PETER'S FRIENDS parle des amis, de l'amour, de l'amitié, des erreurs qu'on a fait et des voeux que l'on souhaite. Parce qu'il parle de moi. De vous. De nous. De la vie quoi.

Vingt ans après ma première vision, je l'ai revu il y a quelques semaines, et  je me suis aperçu que je me souvenais très bien de ce film que je n'avais pourtant jamais revu depuis, et surtout que le film gardait toute sa force et sa verve.

L'oeil tendre, mais le verbe vipèrin, le cinèaste dresse le bilan peu glorieux de sa gènèration, et épingle avec un humour cinglant cette bande des six qui s'ètripe, rit et pleure, sur des tubes des annèes 80 comme l'excellent "Everybody Wants To Rule The World" du groupe Tears For Fears.

La bande sonore contribue d'ailleurs à la formidable ambiance du film grâce à des standards de Nina Simone, Queen, Cyndi Lauper, sans oublier la magnifique scène que celle où les 6 amis réunis interprètent The Way You Look Tonight autour de Roger au piano!!

Le film est d'ailleurs un très bon film bilan du début des années 90, où les années 80 si insouciantes ont laissé places à des années plus sombres, où les spectres du sida et du chomage sont apparus.

Le film bénéficie d'un esprit très british entre autodérision et désespoir rentré, illustré par des dialogues absoluments brillants et jubilatoires.

Tourné en 1992 par un tout jeune Kenneth Branagh ici accompagnée de sa compagne de l'époque, la grande Emma Thompson, Peter's friends brille par sa distribution de copains de l'université de Branah et Thompson, qui réunit la crème de la crème des acteurs britanniques  ( dont Hugh Laurie, le futur Docteur House) qui s'amusent entre jeux de mots et pirouettes sentimentales.

Et là où tant d'autres "films de potes" (comme les Petits Mouchoirs par exemple) s'égarent souvent dans le larmoyant et le prévisible, Brannagh nous mitonne des personnages tout en finesse. Si les  ingrédients habituels du film de potes sont utilisés, avec les confessions en public de secrets inavoués, ces amis nous semblent tellement réels qu'on a aucune envie  de quitter la petite troupe, comme eux n'ont plus envie de se quitter au final.

Hymne à l'amitié à la vie à la mort, cette éblouissante comédie dramatique est absolument à voir une fois dans sa vie, arrive à point nommé pour ceux qui ne l'ont jamais vu. Et si vous pouvez le voir avec d'autres amis trentenaires et légèrement amers et désenchantés, le plaisir n'en sera certainement que plus fort!!! Et comme le film vient tout juste de sortir en DVD chez Koba Films, à l'occasion de son 20ème anniversaire, vous n'avez aucune excuse pour le rater!!!