vendredi 08 mars

Flight : un vol en première classe

 Je sais bien qu'une fois de plus, les blogueurs ciné qui s'aventureront sur mon site pousseront des cris d'horreur, mais je le dis quand même : je n'ai jamais considéré Robert Zemekis comme un cinéaste important, et encore moins depuis une dizaine d'années,  autrement dit depuis qu'il a tenté abandonné les acteurs de chair et d'os pour s'essayer à la motion capture avec des experiences un peu risibles ( aie Beowulf, bof, le Pole Express). Je sais que plein de geeks cinéphiles pensent totalement le contraire ( par exemple... [Lire la suite]