Une-chanson-pour-ma-mere_portrait_w858Bon, vous allez me dire que vu mes chroniques musicales régulières,  j'aime à peu près tous les chanteurs de varietoche ringards, et vous n'auriez sans doute pas tort, mais le fait est que j'ai toujours bien aimé Dave.

Que ce soit Dave le chanteur, du moins ses chansons les plus entendues, de Vanina à du coté de chez Swann dans lesquels j'avais toujours trouvé une certaine mélancolie sous les refrains  si entrainants. Ou  bien encore  Dave l'homme, celui qui sait cultiver unr vraie capacité d' autodérision  pas si fréquentes et une vraie humanité (idem) à chacune de ses interventions médiatiques.

Bon, comme je n'ai pas encore 80 balais, je ne vais quand même pas pousser le vice   jusqu'à  aller l'applaudir lors de ses concerts dans les tournées Age tendre et tête de bois, mais en revanche  j'ai fait l'effort d'aller voir Une chanson pour ma mère, quelques semaines avant sa sortie , le premier film dans lequel il joue, et dans lequel il tient son propre rôle, un role a priori conforme à la réalité de  chanteur pour mémés , qui va se faire kidnapper par une bande de bras cassés venus implorer sa pitié pour qu'il daigne pousser la chansonnette à leur mère mourrante.

Le chanteur, fidèle à son regard plein d'humour sur lui même  avait  d'ailleurs mis tous ses espoirs dans ce projet  cinématographique : « Je suis sidéré par les gens qui me disent qu'ils m'aiment bien, mais qui n'achètent pas mes CD. J'espère que mes fans ne se conduiront pas de la même façon avec "Une chanson pour ma mère". Allez voir le film, s'il vous plaît ! » 

Seulement, à peine une semaine après sa sortie, le scénario est bel et bien le même que pour ces CD, et au vu du film, on ne peut pas jeter la pierre à ses fans.

Cette chanson pour ma mère est en effet une vraie purge, qui ne va pas redorer le blason du cinéma français ( bon le film est à moitié belge, mais pas sur  du tout que les belges revendiquent ce film là).

On a la facheuse impression pendant tout le film, et dès les premières images, que les auteurs, du cinéaste au scénariste, en passant par les acteurs, n'ont pas la moindre idée de ce qu'ils vraiment voulu faire.

Les scénaristes ont mis un peu de tout, une histoire de famille qui se retrouve, une comédie décalée …. et finalement  tout cela  part dans tous les sens sans être à aucun moment  intéressant. Le film n'est ni une comédie décalée sur le vedettariat, ni une chronique familiale tendre et pleins  de bons sentiments , ni  un vaudeville du genre à la Fabien Ontentiente, et le film cherche constamment sa voie entre tous ces genres ( déjà pas forcément follichons sur le papier), sans jamais la trouver.

Tout sonne faux, du scénario aux dialogues, en passant par le jeu des acteurs.  Sylvie Testud et Patrick Timsit, pourtant les plus confirmés, sont sans doute les plus mauvais du lot, mais il faut dire, à leurs décharges, que leurs personnages sont si caricaturaux et sans aucune épaisseur qu'on ne croit jamais à ce qu'ils nous racontent et qu'ils semblent vraiment jouer à contretemps,  sans jamais parvenir à faire exister leurs personnages, par-delà la pochade où on les a enfermés..

Le sujet, bien exploité, aurait pu faire penser à la récente BD que j'ai chroniquée, Qui vaut la peau de Dominique A, où le chanteur Dominique A se retrouvait également face à un fou furieux qui en voulait à sa peau, mais là, le trait était bien plus subtil et la mise en abyme bien plus perverse que dans  ce nanar avec Dave.

Le vrai constat à la vision de cette' Chanson pour ma Mère"  est que le film n'a en fait rien à faire sur un écran de cinéma, et aurait du trouver sa place dans la case téléfilm de France 3, et encore...

Quel dommage surtout pour Dave qui de son coté, joue le jeu, avec les moyens du bord, mais n'arrive même pas à malmener son image, comme il pourrait le faire dans d'autres interventions télévisuelles.. Le film a en tout cas fait un vrai flop et a été déprogrammé de presque toutes les salles dans lequel il jouait, juste une semaine après sa sortie. Un vrai coup pour rien!!!