jeudi 09 mai

La belle est endormie, le spectateur un peu aussi

J'avais dit il y a quelques semaines  tout le bien que je pensais du seul film italien que j'ai vu en salles en ce début d'année, Les Equilibristes, un film distribué par Bellissima Films,  mais qui, malheureusement, était passé complètement inaperçu, noyé sous le flot des sorties plus populaires et plus médiatisées Toujours grâce au  même distributeur,  très dynamique pour promouvoir ce cinéma de ce pays, j'ai pu voir un autre film transalpin, La belle endormie, mais contrairement aux Equilibristes, celui ci a... [Lire la suite]