entre les mains L'autre soir, un soir où j'avais pas forcément un gros moral pour X raisons (mais chut je n'en dirais pas plus ), je me suis décidé à piocher dans la pile des  DVD que j'avais à chroniquer, et j'ai choisi Entre les mains de la mafia , un film dont je ne savais rien ou presque.

Un film sur lequel j'avais juste quelques a priori ( notamment la jaquette, qui fait un peu cheap et série Z), mais que mon cher Nico, de Cinétrafic, avait parfaitement réussi à me vendre (avec des arguments imparables du style  :" un film avec James Caan dedans ne peut être totalement mauvais") ,afin que je le chronique dans le cadre de la rubrique à laquelle je suis fidèle depuis quelques temps " Un dvd contre une chronique".

Et  figurez vous que ce fameux film, je le regardais depuis une bonne demi heure, assez consterné par ce que je voyais et de plus en plus léthargique, lorsque ma copine fit irruption dans la pièce, jette un oeil sur l'écran et me sort " mais qu'est que tu regardes? mince, je savais que ca n'allait pas fort, mais de là à te mater un téléfilm M6, tu es totalement tombé dans le trou, là, manque plus que le pack de kro pour t'accompagner".... et force est de constater qu'en deux secondes, elle avait réussi à repérer ce qui me génait terriblement depuis une demi heure sans que j'arrive à en identifier la cause : Ce Entre Les mains de la mafia possédait effectivement  tous les oripeaux d'un téléfilm de M6. Et contrairement à  Canadry Dry, ce n'était pas que simplement les apparences que cette "oeuvre" avait en commun  avec un téléfilm M6.

En effet, en me renseignant sur le film une fois que mon calvaire ma séance DVD était finie,  je me suis rendu compte finalement que cet Entre les mains de la mafia ( titre choisie pour l'édition DVD, par son éditeur,  Zylo qui l'a sorti le 2 mai dernier) était bien au départ nullement un film de cinéma, mais un téléfilm, et qui avait diffusé le 4 mai 2009 sur , je vous le donne en mille M6, la petite chaine qui monte ( elle sont pas anciennes du tout, mes références, n'est ce pas?).

Sauf que ce n'est pas sous ce titre que ce(télé) film avait été diffusé, mais celui, guère plus alléchant  d'une femme de Cran , titre qui d'ailleurs est celui présent dans le générique du début.

Alors si, en général, lorsqu'on colle l'étiquette de téléfilm M6 devant une oeuvre cinématographique, on prend bien soin de préciser que cela n'a rien de péjoratif, force est de constater que pour moi cela l'est, et surtout, que cela me renvoyait à des années loin derrière moi, mes années de chômage ou d'étudiant ( qui a dit que c'est la même chose?) où je passais mes journées collées derrière le petit écran, à regarder ce genre de téléfilm, sans vraiment de recul , vaguement conscient que je regardais un truc totalement dépourvu de qualités, mais dont j'avais trop la flemme d'abandonner la vision.

Bref, un retour en arrière sur mes années pas vraiment mémorables, rien de mieux pour remonter le moral, n'est ce pas? Enfin, consciencieux comme je suis, j'ai quand même regardé ce téléfilm jusqu'au bout, en me jurant de ne plus en regarder un autre...avant une bonne vingtaine d'années :o)

Et alors, en quoi ce film possédait toutes les caractéristiques d'un Téléfilm diffusé par la sixième chaine, me demanderiez vous? Oh, pas mal d'élements, à vrai dire...

Disons tout d'abord, dans un premier temps,  que j'ai regardé ce film en version française, chose que je n'ai plus fait depuis la méme époque, comme je l'ai dit dans un article consacré à la version originale,j'ai une aversion totale pour les films présentés en version française, et que, si un film étranger passe à la télé en version non originale, c'est bien simple, je ne le regarde pas.

Pour moi, même un excellent film montré en version française va me faire penser à un mauvais téléfilm, alors vous pensez bien que si c'est un mauvais téléfilm que je regarde dans cette version!!! :o) Et en l'occurence le doublage  de cet Entre les mains de la mafia s'avère assez catastrophique, avec des voix d'acteurs qui ne correspondent pas du tout aux personnages et aux physiques des acteurs américains.

Les acteurs, d'ailleurs, parlons en un peu puisque ce sont également qui constituent un des éléments le plus caractéristiques du format téléfilm de l'oeuvre.


Si ma copine avait remarqué d'emblée que je passais ma soirée devant  avait affaire à un téléfilm,  c'est bien parce qu'elle avait reconnu des acteurs typiques de ce genre de programme ( euh oui c'est une ancienne accroc, elle aussi o). En premier lieu duquel, dans le rôle de Patty, cette jeune veuve qui va donc tomber entre les mains de la mafia, Alyssa Milano, qui n'est autre que la fille de Tony Danza dans Madame est servie et qui a également marqué l'heure de la télévision quelques années plus tard dans le rôle de la sorcière de Charmed. 

La pauvre Alyssa n'a jamais réussi à percer sur grand écran,  et depuis plusieurs années, elle collectionne les rôles dans les téléfilms de bas étage, dont cet entre les mains de la mafia est un bel exemple. Difficile de juger du niveau de son jeu vu l'indigence du doublage dont je parlais, mais au niveau  expressivité du visage, c'était pas vraiment la folie. Cela dit, comparé à son partenaire, Jason Gendrick, Alissa, c'est Jim Carrey!!! En effet, le cher Jason, lui aussi gros habitué des téléfilms et séries ( personnellement je l'avais vu jouer le pizzaiolo Rick Coletti , celui qui fait du gringue à Lynette dans la saison 3 de Desperates Housewifes ) doit avoir au mieux 2 expressions dans sa palette de jeu, un peu mince pour jouer un chef de la mafia super charismatique!!

Quant au fameux James Caan, celui qui m'a donc incité à aller voir cette purge oeuvre,  et qui joue ainsi le grand ponte de la mafia qui pousse nos  héros à faire de trucs de plus en plus illégaux? Eh bé, je n'ai pu que pleurer des larmes de tristesse en voyant à quel point l'acteur qui avait illuminé des chefs d'oeuvre comme The Yards de James Gray, Misery de Rob Reiner ou Jardins de Pierre de Coppola était descendu aussi bas pour jouer dans des films de ce genre..... James, rénover ta piscine te coute t il si chère que tu ais besoin de jouer une xième fois les pontes de la mafia, toi qui l'as fait  dans de vrais films de mafia  ( notamment dans Mickey les yeux bleus de Mike Newell), mais avec tellement plus de conviction qu'ici?

Tu ne crois pas du tout à ton personnage, James, mais personne ne peut t'en blamer, tant tous les dialogues et les situations que tu joues sentent le réchauffé et le pas crédible... Ce entre les mains de la mafia aimerait tant être un film policier haletant et inattendu, or c'est évidement tout le contraire qui se passe ici  : lénifiant et prévisible, dans le moindre ligne de dialogue, ce (télé) film constitue une vraie catastrophe, qui ne m'a même pas fait rire comme le font parfois les nanars, mais je  vous rappelle aussi que j'étais pas au top de ma forme morale...

Peut-être que je le reverrais d'ici  quelques mois avec des potes pour me marrer.... Enfin, peut-être pas forcément non plus, car cela voudrait dire que je suis aussi désoeuvré que lors de mes années de chômage, n'est ce pas?....

 Entre les mains de la Mafia ( bande annonce VO )

tiens j'ai réussi à trouver une bande annonce en vo, comme quoi cette version existe...
et cette édition DVd ne présente pas le moindre bonus, à part une bande annonce d'un film, Not forgotten qui a l'air aussi naze que celui ci...et pourtant il y a Simon Baker, le mentalist en personne qui joue dedans...Simon, Alyssa, même combat?