thierryNe regardant très peu la TV, comme vous avez du le constater au gré de mes chroniques,  je n'ai pas vraiment assisté à l'éclosion de tout un tas d'humoriste grâce à l'émission"On ne demande qu'à en rire", fameuse émission produite -et présentée au départ en tout cas-  par Laurent Ruquier

Cette émission, qui a connu une bien belle audience, du moins les deux premières raisons, a vu le triomphe de plein de comiques auparavant méconnus du grand public, tels que Arnaud Tsamère, Jérémy Ferrari, ou bien encore l'excellent Lamine Lezghad, qui font désormais salle comble.

Ce qui est certain, c'est que cette émission, dont l'abréviation se dit O.N.D.A.R , est devenue une véritable  marque déposée, de telle sorte que tout humoriste qui est passé à cette émission, même lors d'une seule soirée, a tout intéret à mettre sur son CV ce titre de gloire, afin d'attirer le chaland.

Ce principe de base, l'humoriste alsacien Thierry Marquet, qui a fait 15 passages dans l'émission lors de la première saison, l'a bien compris, tant il n'hésite pas à en faire mention, que ce soit dans le dossier de presse de son spectacle, ou bien même au début de son show en nous informant, non sans une certaine fierté, qu'il était surnommé "Buzz l'éclair" tant le jury de l'émission le buzzait rapidement, mais qu'il devait sa réussite plus au public qui le repéchait.

Thierry Marquet, qui a également officié dans les caméras cachés de Don Bollander de feu l'émission de Ruquier "On a tout essayé", est donc un humoriste plutot roué et médiatique,et pourtant, je dois avouer que je n'en avais jamais entendu parler avant que Céline, la relation presse de l'Espace Gerson, le café théâtre du Vieux Lyon que j'aime particulièrement, ne m'invite à la première de son spectacle sur Lyon puisque pendant tout le mois de juillet, il va remplir ce lieu mythique du café théâtre lyonnais.

J'ai regardé un peu après coup ses prestations dans l'émission de  Ruquier, et cela confirme les commentaires que j'ai pu entendre à la sortie du spectacle ou sur la toile, à savoir que l'humoriste est  bien plus à l'aise sur scène que devant une caméra.marquet

Cela est peut-être du cela dit à ses prestations dans les caméras cachés dont je vous parlais, toujours est il que cet humoriste affiche un vrai talent de comédien,  trouvant le regard et le geste toujours juste pour incarner à la perfection un bien beau florilège de personnages bien typés, et bien  farfelus, de l'animateur d'un stage de défense aux méthodes un peu originales, au joueur de poker qui utilise un langage seulement décodable par les amateurs, au chargé de casting d'émission de TV trash.

Cette séquence démontre par ailleurs, la belle aisance scénique de Thierry Marquet, et notamment dans sa relation avec son public qu'il maitrise à merveille pour parvenir à une belle complicité avec les spectacteurs ( et un vrai sens de la répartie improvisé)  qui le lui rendent bien en riant franchement et sincérement.

Marquet joue de son regard hyper-expressif, et se  donne sans compter, et du coup, cela compense largement les quelques faiblesses au niveau de l'écriture, et le léger sentiment que Thierry Marquet tire un peu à la ligne sur la fin avec une long sketch peu convaincant dans leque il joue les mentalistes forcément foireux, même si cela sonne un peu confus.

Mais en dépit de cette petite réserve, la soirée fut des plus agréables, tant l'homme sait y faire, et certains passages, comme celui où il décortique plusieurs l'inanité des chansons de Patrick Bruel (" j'ai regardé dans le frigo, j'ai mangé 12 yaourts aux abricots, c'est trop"...oh non, Paaaatrick, tu nous as pas fait ça quand même?) sont vraiment des plus hilarants.

Bref, ce spectacle, "cherchez pas le titre c'est marquet dessus" ( c'est pas Ruquier qui l'a aidé à la trouver, celle la?) nous offre un bien bon moment de détente, et si vous habitez sur Lyon et que vous ne partez pas  en vacances en juillet, allez y sans tarder, il est présent à l'Espace Gerson  pour tout le mois.