3346030025918De Michel Gondry, j'ai malheureusement raté, alors même que j'avais reçu des invitations en salle pour le voir, son adaptation du roman culte de Boris Vian L''écume des jours, sorti en avril dernier.

 Mais je me suis rattrapé en voyant un autre de ses films, un de ses films les plus méconnus et les plus personnels que les éditions Montparnasse m'ont envoyé au moment de sa sortie en DVD, qui coiencide d'ailleurs avec celle de l'écume des jours.

Après les films, les clips vidéo et les spots de publicités, Michel Gondry ajoute une corde à son arc avec la réalisation d’un documentaire. Au premier abord loin de l’univers délirant de ses précédentes productions, L’épine dans le cœur nous fait découvrir Suzette Gondry, institutrice à la retraite et tante du réalisateur.

Michel Gondry nous propose, avec L'épine dans le coeur, un film attachant qui porte un regard éclairant sur la vie de la matriarche de sa famille : Sa tante Suzette. De 1952 à 1986, tata Suzette a sillonné les écoles des Cévennes en tant qu'institutrice et notamment pour les enfants de harki.
Devant la caméra de son neveu,  elle raconte avec pudeur mais franchise ses aventures quotidiennes et permet ainsi de découvrir une réalité familiale méconnue que ce film explore de manière sobre mais pleine d'émotion.
Le résultat s'avère assez convaincant en nous plongeant dans le monde de Suzette, enseignante à la retraite,  à l'existence à priori banal, mais dont l' histoire personnelle, pleine de non-dits et de douleurs.
L'initiative fait un peu penser aux reportages de l'émission Strip-Tease, dans sa volonté de saisir l'existence d'une personne au travers d'un film, mais elle prend une toute autre ampleur du fait de la personnalité et la folie douce du réalisateur qui y incorpore des éléments de son univers visuel et cinématographique,  que cela soit avec un petit train matérialisant toutes les mutations et déménagements qui ont ponctué la vie de Suzette, ou que cela soit avec le cercueil à pattes sur le chemin des morts, sans oublier le jeu optique avec les enfants aux capes invisibles.
La créativité de Michel Gondry semble alors faire écho à la débrouillardise de sa tante.
Un beau film pour une belle édition DVD!!