Il peut être surprenant que je me lance dans un article sur James Bond, vu que je vous ai déjà dit plusieurs fois que ce héros n'est pas du tout ma tasse de thé, et que je n'ai meme pas vu Skyfall, reconnu par tous les fans comme le meilleur épisode depuis longtemps.
Mais force est de reconnaitre quand même qu'en 50 ans ( il les a fété l'année dernière à l'occasion de ce Skyfall),  James Bond est devenu l'un des héros les plus connus de la culture populaire. Partout, dans toutes les langues et dans toutes les cultures, sa silhouette longiligne, son impeccable smoking, son humour, son cynisme, sa force et son ingéniosité, son pistolet automatique et ses gadgets sophistiqués sont appréciés, sans distinction de classe sociale.
Du coup, je n'ai pas  voulu jouer les sectaires  et les snobs, et me suis plongé avec un vrai plaisir dans deux ouvrages qui m'attendaient dans ma bibliothèque, et qui ont des liens plus ou moins direct avec l'agent secret préféré de sa majesté.
1.Amicalement votre,  mémoires de Roger Moore

amicalement-votre-de-roger-moore-923962079_MLSi j'ai vu peu de James Bond dans ma vie, je suis presque sur avoir vu quand j'avais une dizaine d'années Dangereusement vôtre, le dernier James Bond incarné par Roger Moore avant que Dimothy Dalton ne le remplace que trés brièvement.

Roger Moore n'étant pas du tout de la même génération que moi, j'ai appris énormément de choses à la lecture de ces mémoires puisque Amicalement Vôtre, paru il y a quelques mois aux éditions de l'archipel,  nous dresse les mémoires de ce 4ème James Bond, qui a également joué dans des séries mythiques de la télévision, comme  Le Saint (1962-69) et Amicalement vôtre (1970-71).
Pour la première fois de sa longue carrière, Roger Moore  se penche sur sa vie, ou plutôt ses vies - dont celles, méconnues, de réalisateur et de producteur -, évoquant notamment Frank Sinatra, Cary Grant, Elizabeth Taylor, Stewart Granger, Lee Marvin, Tony Curtis, David Niven et bien d'autres. Au fil des pages, se dessine le portrait d'un homme attachant et facétieux, également généreux et altruiste, ainsi que le montre son engagement en faveur de l'enfance déshéritée. Aujourd'hui, le comédien a en effet troqué le smoking de l'agent 007 pour celui d'ambassadeur de l'Unicef.
Ces mémoires nous permettent de voir une autre facette de ce grand acteur à travers diverses anecdotes, d'où ressortent l'élégance naturelle de l'acteur, ainsi qu'un humour typiquement anglais dont il use à merveille.

james bond girl2. Les james Bond Girls, de Frédéric Brun

Même si je vais dévoiler à la face du monde mon coté libidineux, j'avoue que le seul élément qui m'a interessé dans James Bond, ce sont Les James Bond Girls, tant généralement les filles qui accompagnent ou font face  007 sontsuaves, sophistiquées et sensuelles.

Cette anthologie des James Bond girls, édité aux éditions Chêne,  était sorti en fin d'année passée, dans le cadre du 50e anniversaire de la sorties sur les écrans de cinéma du premier opus de la série, James Bon re Dr No.
Je n'avais pas encore eu le temps de l'ouvrir, mais avec la chaleur ambiante de cet été, le moment était idéal pour admirer toutes ces beautés éblouissantes, parfait complément de James Bond.
S’appuyant sur une sélection d’images pour beaucoup inédites ou méconnues (poster rares, photographies de tournage….), l’ouvrage décline en 5 chapitres les différentes facettes de la James Bond Girl à travers ses incarnations : les amoureuses, les espionnes, les sacrifiées, les méchantes, les alter-ego. Extrêmement documenté, cet ouvrage analyse l’évolution du rôle de cet figure féminine interpêtée par les plus grandes actrices depuis 50 ans.
L'auteur à l'origine de ce livre est un certain Frédéric Brun, attaché parlementaire de son état (?), mais aussi bien évidemment fan de James Bond, et qui a relié par des textes plutôt bien vus, de bien  belles photos ( certaines sont de meilleures qualités que d'autres) de ces très belles plantes  qui ont traversé les films de James Bond, mais aussi nos fantasmes de cinéphiles.
D''Ursula Andress sortant de l'eau en bikini, dans "Dr No" ,à  Halle Berry, dans le film "Meurs un autre jour" en passant par notre Sophie Marceau nationale.
Bref, deux ouvrages incontournable pour les inconditionnels de James Bond et pour les amateurs de cinéma.