LOVELACE-Affiche-France

 

  Qui aurait pu croire qu'une fille de bonne famille devienne à l'âge de 19 ans l'une des premières grandes stars du cinéma pornographique ? C'est pourtant ce qui arrivera à  la jeune Linda  Susan Boreman qui entre dans l'Histoire du cinéma américain grâce au film de Gérard Damiano, Gorge Profonde, Ce film pornographique  deviendra même un succès public et lance l'ère du porno chic bien que le film soit interdit dans certaines régions et soit l'objet de procès pour obscénité.

Sous le pseudo de Linda Lovelace, Linda  Susan Boreman atteint ainsi très vite la célébrité. L'envers du décor est pourtant plus sordide qu'on ne le croit : non seulement Linda verra son cachet de 1 250 dollars confisqué par son arnaqueur de mari, mais elle confessera quelques années plus tard les maltraitances subies durant le tournage (tentatives de viols, tortures et exécution de scènes sous la menace d'un révolver). Dès lors (et jusqu'à son décès en 2002), elle devient l'une des plus farouches militantes du mouvement anti-pornographie et une figure importante du féminisme.

Si son histoire a déjà été repris plusieurs fois sur petit et grand écran, sort mercredi prochain sur nos écrans français, et titré simplement, "Lovelace",  nouveau  biopic retraçant une partie de la carrière de Linda Lovelace, réalisé par Rob Epstein et Jeffrey Friedman avec un bien beau casting, avec pour accompagner  Amanda Seyfried dans le rôle titre,  Peter Sarsgaard, Sharon Stone, James Franco, June Temple, Chloë Sevigny, Chris Noth et Adam Brody.

Synopsis  : A la fin des années 60, Linda étouffe au sein de sa famille que sa mère, aussi rigide que ses principes religieux, dirige d’une main de fer. C’est une belle fille de 20 ans, prête à embrasser la vie avec enthousiasme malgré́ sa timidité́ et sa naïveté́. Quand elle rencontre Chuck Traynor, elle ne résiste pas à son charisme viril, quitte le domicile familial pour l’épouser et fait auprès de lui l’apprentissage d’une liberté́ qu’elle soupçonnait à peine. Chuck la persuade de ses multiples talents et l’incite à se laisser filmer lors de leurs ébats. Amoureuse et soumise, elle accepte de jouer quelques scènes d’un film pornographique. Quelques mois plus tard, en juin 1972, la sortie sur les écrans de GORGE PROFONDE fait d’elle du jour au lendemain une star unique. Vivement encouragée par Chuck, Linda saisit à bras-le-corps sa nouvelle identité́ de reine de la liberté́ sexuelle.

Ce film vous tente autant qu'à moi? Génial, car grâce à mon nouveau partenaire, l'agence Le K, j'ai plusieurs lots autour du film à vous offrir pour 12 d'entre vous :

- du premier au 10e lot  :  10x2 invitations pour voir le film en salles
-du 11ème au 12ème lot :  2s bande originales du film Lovelace.
Pour tenter de gagner un de ces lots,  il suffit simplement de répondre aux deux questions suivantes:

 Question 1 : Quelle est l'année de sortie aux USA  Gorge profonde (Deep Throat) ?

 Question 2 :  Quelle actrice américaine,  créditée au casting dans le rôle de Gloria Steinem mais absente durant les 92 minutes du film a été coupé du montage final?.

  Vous avez les réponses? Dans ce cas, ne tardez pas à me les envoyer à cette adresse là : phi_hugot@yahoo.fr en précisant comme objet " Concours LOVELACE" et en n'oubliant pas de préciser vos coordonnées postales.

Et ceux ou celles qui auront liké ma page Facebook  auront droit à une chance supplémentaire (mais il faudra me communiquer votre pseudo, évidemment).

Le concours se termine le jour de la sortie, mercredi 8 janvier prochain, midi.

Bonne chance à tous pour ce concours réservé à la France métropolitaine.