Entre deux premières semaines de janvier 2014 très alléchantes sur le plan des sorties ciné ( je suis loin d'avoir vu tous les films de début 2014 que je voulais voir), et deux dernières qui s'annoncent également très excitantes, cette semaine du 15 janvier est parfaitement en osmose avec une moitié de mois tant les films à l'affiche présentent un enthousiasme un peu tièdasse.... Une constante quand même pour deux des 3 films que j'ai retenu : ils mettent plus ou moins directement deux auteurs qui comptent non pas dans le cinéma français mais dans...la littérature française!!.

1. l'amour est un crime parfait

amour

 Le pitch :

Professeur de littérature à l'université de Lausanne, Marc a la réputation de collectionner les aventures amoureuses avec ses étudiantes. Quelques jours après la disparition de la plus brillante d'entre elles qui était sa dernière conquête, il rencontre Anna qui cherche à en savoir plus sur sa fille disparue ...

- parce que comme je le disais en avant propos, le film des frères larrieu est une adaptation d'un roman  de Philippe Djian, le roman Incidences que j'ai lu et chroniqué ici même, et je suis curieux de voir comment les Larrieu Brothers s'en sont sorti avec un roman typiquement "djaniesque" qui ne m'avait pas pleinement convaincu;

- parce que le cinéma des Larrieu , très sensuel et fantasmagorique, devrait pleinement se fondre dans cette intrigue, fantasmatique et originale, digne d’un Hitchcock, auquel le titre « L’amour est un crime parfait » fait référence.

2. A coup sur

Le pitch :

Elevée dans le culte de la performance et dans l'idée que toute compétence doit être optimisée, Emma est une jeune femme méthodique, volontaire et, en apparence, relativement sûre d'elle. Mais deux échecs consécutifs (réels ou supposés) lui laissent croire qu'elle a un vrai problème : elle est nulle au lit. Parce qu'elle est plus fragile qu'il n'y paraît, Emma décide donc de devenir... le meilleur coup de Paris !
Emma se lance alors dans la mise en oeuvre d'un redoutable plan d'action (théorie, TP, validation des acquis...), lequel ne tarde pas à provoquer autour d'elle toute une série de malentendus et de catastrophes. D'une part, sa méthode ne s'avère pas très adaptée à son champ d'investigation et, d'autre part, Emma a sans aucun doute omis un détail : l'amour, lui, n'obéit à aucun plan.
Dans cette quête absurde et loufoque, Emma apprendra à lâcher prise, à perdre le contrôle et, au bout du compte, devra conquérir sa liberté.

Pourquoi je veux y aller :

- parce que après Philippe Djian, Delphine de Vigan est une romancière importante de la littérature française contemporaine, auteur entre autres des excellents No et moi, Les Heures souterraines ou Rien ne s’oppose à la nuit, et qu'on espère, elle saura mettre son talent d'écriture pour le cinéma français

- car cette comédie, qui se veut une critique du perfectionnisme chiffré qui enserre notre société, promet d'être profond et drôle, qualités pas si courantes dans les comédies françaises.

- pour le casting, vraiment sympathique, avec des acteurs que j'aime bien, que ce soient  Laurence Arné, Eric Elmosnino  Valérie Bonneton ou encore  Didier Bezace.

3.Mère et fils

Le pitch :

Cornelia, 60 ans, mène une vie privilégiée à Bucarest, entourée de ses amis riches et puissants. Pourtant, les relations tendues qu’elle entretient ...

Pourquoi je veux y aller :

- parce que le film a été récompensé par l’Ours d’Or du festival de Berlin 2013 et désigné pour représenter la Roumanie dans la course à l’Oscar du meilleur film étranger 2014,
- car ce film semble être parfaitement dans la mouvance de la nouvelle vague du cinéma roumain qui plait beaucoup aux festivaliers;
- car ce Mère et fils s’impose comme un drame familial intense, et porté par une actrice visiblement au sommet.

 Mère et fils Bande-annonce

Bon j'ai un peu triché cette semaine : il y a un film sur  que j'ai  déjà vu en avant première la semaine passée( j'essaie de vous en parler au plus vite, ceux qui me suivent sur Twitter sont peut-être déjà au courant), mais comme la semaine était assez pauvre, je n'ai rien trouvé d'autre pour le remplacer...et vous alors, c'est une semaine qui vous inspire ou pas trop non plus?