Yodelice

Et si j'accueillais un tout nouveau chroniqueur sur blog baz'art? En effet ,pour parler de rock, un domaine que je connais  pas super bien, je me suis dit qu'il valait mieux prendre quelqu'un de plus spécialisé que moi.

Et comme on n'est jamais aussi bien servi que par sa famille, c'est mon beau frère, grand fan de rock (et rockeur amateur également) devant l'éternel- qui soit dit en passant, ricane lorsque je lui affirme mordicus que Mika est un pur rockeur,-  qui a bien voulu chroniquer "Square Eyes", le 3ème album de groupe Yodelice.

  Et comme tout le monde sait désormais que sous le pseudonyme de Yodelice, se cache bien évidemment le chanteur Maxim Nucci et, si je vous dis que je connais bien plus Maxim Nucci pour sa carrière solo ( où il chantait des chansons quand même plus "variétoches" que maintenant ) qu'avec son personnage inspiré de l’univers de Tim Burton sans doute un poil trop onirique pour moi, vous comprendrez bien que j'ai eu raison de laisser place à un nouveau chroniqueur ( éphémère?) qui a donc écouté avec grand intéret ce Square Eyes...

 Affichage de 3 Crédit Yann Orhan.png

"Chic, Yodelice nous sort un 3ème album Square Eyes après Cardioid et Tree of life.  Dès les premières notes de la basse du 1er morceau on n’est pas dépaysé, on reconnait bien le style qu'on avait tant apprécié dans les 2 deux précédents albums de ce groupe apportant une vraie fraicheur à la pop française.

 Le deuxième morceau Fade Away est construit sur une bonne rythmique. Les titres suivants sont plus lents, limite psychédélique notamment  l'entêtant « Like A Million Dreams »

 Quant au couplet de « 10- Square Eyes », on croirait entendre parfois des réminissences des voix de QUEEN, et de l'immense Freddy Mercury, en tête, et forcément, cela ne peut que m'épater. et me séduire, moi le gran de fan de Queen devant l'éternel...

 En résumé, cet album est  sans doute légèrement moins rock dans l’ensemble que le précédent, plusieurs écoutes sont nécessaires pour bien appréhender cet opus, mais on est pleinement rassuré: l’univers de Yodelice que l'on aime tant est bel et bien  présent. Et personnellement, j'ai trop hâte d'aller l'applaudir des deux mains, et deux pieds,  ce mardi soir à la cigale (Note de baz'art : ' l'artiste y était hier soir et demain pour deux concerts exceptionnels)!!!"

Et vous, vous en pensez quoi de Yodelice, fan ou pas fan?

Yodelice en live au Parisien : « Fade away »

 

Découvrez le nouveau clip de Yodelice « Familiar Fire »
Disponible en physique et digital dans l'album « Square Eyes »
Clip réalisé par Eliott Bliss