fais de beaux revesVoici un livre, sorti en avril 2013 chez Robert Laffont et qui est un vrai  phénomène éditorial en Italie avec un million d'exemplaires vendus.

Massimo Gramellini, journaliste italien reconnu dans son pays revient sur le drame personnel qui a conditionné toute sa vie.  C'est un livre d'autant plus remarquable que ce récit est autobiographique. L'auteur nous fait partager sa souffrance, son désespoir, et sa rage lorsqu'il perd sa mère à l'âge de 9 ans, qu'il se referme sur lui suite à ce qu'il considère comme une profonde injustice qu'il ne veut pas reconnaitre à l'extérieur, prétendant à ces camarades que sa mère est partie en voyage.

On le suit après dans son adolescence et sa vie de  jeune homme  toujours brisé par le deuil.

Enfin une femme lui permettra d'accepter ce drame et de lui montrer comment surmonter cette souffrance et lui permettre d'avancer dans la vie. Et la révélation finale, stupéfiante éclairera les évènements précédents d'une lumière différente.

Dans ce roman autobiographique émouvant, sincère, et parfois drôle, Massimo Gramellini nous raconte son combat contre le mensonge, et trouve le courage de se confronter à un passé douloureux pour grandir enfin.

Nous refermons ce "Fais de beaux reves mon enfant" avec le sentiment de mieux connaitre ce type bien qu'est Massimo Gramellini.

Merci à ma mère pour la lecture et la chronique