musiqueetcinema_COUV1-207x300

Je l'ai dit plus d'une fois sur ce blog, et notamment lors de ma rencontre avec l'immense compositeur Armand Amar, la musique de film reste un élément essentiel et incontournable pour apporter le surplus d'émotion à un grand film.: s'évader, s'émouvoir, se souvenir, tout cela est possible grâce à la musique originale créé par un compositeur professionnel. 

 Hélas, de plus en plus la musique originale de film (le fameux " score" en anglais) disparait peu à peu des longs métrages, car visiblement les cinéastes ont de plus en plus peur que les compositeurs accaparent trop leurs films, et empiètent sur la toute puissance. On se retrouve donc de plus en plus avec des morceaux indépendants du film, et même, pour des questions de droit, souvent les mêmes, donc les films perdent de leurs singularités.

Heureusement, des ouvrages viennent parfois nous conforter sur l'importance de la musique de film. C'est notamment le cas de ce passionnant ouvrage, "Cinéma & Musique, accords parfaits", paru aux impressions Nouvelles, un ouvrage coordonné par N. T. Binh, José Moure et Frédéric Sojcher.

En effet, cet ouvrage est composé d'entretiens qui ont été réalisés lors d'un séminaire universitaire, et reviennent en profondeur sur les méthodes de travail et le sens profond attribué à la partition dans un long métrage.
Ces passionnants témoignages racontent l'aventure de la création  et devront passionner les mélomanes et les cinéphiles (ou les deux à la fois).
À travers des entretiens avec des ­musiciens et des cinéastes, parfois des dialogues entre les deux ( bel entretien  notamment entre Benoit Jacquot et Bruno Coulais), cet essai ­étudie en profondeur mais sans didactisme la dimension musicale des films, et la relation créative entre deux ar­tistes de disciplines différentes, même si, selon Stephen Frears,  «le film est déjà une musique», selon Stephen Frears, interrogé dans le dernier chapitre du livre..
Sont explorés dans cet ouvrage les grands élans et la cuisine interne, les moments d'enthousiasme et les tiraillements du doute, tout ce qui constitue la collaboration entre un metteur en scène et un musicien, avant de parvenir à «l'accord parfait», même si à la lecture de ce passionnant ouvrage, l'on s'aperçoit que, contrairement à ce que le titre nous annonce l'accord est loin d'être toujours parfait entre metteurs en scène et compositeurs, et il faut parfois du temps pour s'adapter l'un à l'autre.