Sophie-Maurin-Far-Away-600x327 Comme tous les ans, la fête de la musique, qui s'est déroulée hier soir, coïencide avec le retour de la désormais célèbre Radio des blogueurs, 5ème édition de cette opération que je ne voudrais rater pour rien au monde, et initiée par le blogueur Lolobobo.

Pour ceux et celles qui l'ignorent, je rappelle que la radio des blogueurs est une chaine de blog qui  revient chaque année pendant les trois mois d'été du 21 juin au 21 septembre. Elle s'adresse a tous les blogueurs francophones quel que soit le sujet dont il traitent habituellement, et leur propose de nous faire découvrir dans un billet une chanson, ou une musique qui leur plait et accompagne leur été présent, futur ou passé.

Toutes les musiques sont acceptées, toutes les périodes.  Au fur et a mesure de la publication des billets, les chansons sont diffusées sur le player de la radio des blogueurs.

Et après avoir longuement hésité sur mon choix de cette année, j'ai décidé de choisir un morceau que je connais depuis un peu plus longtemps que cet été, mais qui me semble particulièrement adapté à cette période estivale.

Comme tous les ans, je reste dans la chanson française- forcément- mais une chanson française un peu plus swinguée, un peu plus folle, un peu plus légère et sautillante que je vous présente d'ordinaire. Il s'agit de Sophie Maurin, qui a sorti il y a maintenant un an tout juste son premier album éponyme.

Architecte avant d'être chanteuse, formée au piano classique qu'elle maitrise avec un brio évident, Sophie Maurin s'est tournée vers la chanson  de façon totalement professionnelle à près de 40 ans ( elle en a 43).

Il y a quelques années. Les amateurs l'ont vue en première partie de Thomas Fersen ou d'Emily Loizeau, dans la sélection Talents 2012 d'Europe 1, et c'est l'un des récents coups de coeur de l'Académie Charles Cros et elle est également lauréate du FAIR, deux consécrations qui valent leurs pesants d'or.

 L’impression de facilité, de légèreté, qui se dégagent  de ses chansons font de Sophie Maurin est une artiste rare, qui a fait de sa délicatesse une force. Sa pop espiègle ne pouvait que taper dans l'oreille de Jamie Cullum. Le prodige du jazz anglais l'a choisie en première partie sur ses trois concerts français dont celui du Radiant à Caluire en février dernier que je n'ai pu voir mais qui parait il, selon des collègues qui y sont allés était vraiment extraordinaire.

 Et si vous ne connaissez pas encore cette fabuleuse et lumineuse mélodie qu'est ce "Far Away", je vous laisse avec ce clip tout aussi fantastique et féérique, transformant  une anodine chambre à coucher en un vrai cabaret sauvage.

 
Et pour ceux qui préfèrent la version en duo avec le si classieux Jamie Cullum, je vous en fais également cadeau pour jauger la qualité de ce beau duo :

Sachez pour revenir sur radio des blogueurs, que  vous pouvez aussi vous abonner à la radio des blogueurs sur Facebook, ou sur Twitter (et suivre les tag #radiodesblogueurs ou #radioblogueurs2014) pour suivre les différentes contributions.

Et comme il s'agit également d'une chaine, je joue le jeu et taggue deux blogueuses pour qu'elle continue le lien, si elles ont envie bien sur, et j'ai pensé à Curieux Papotages et à l'incontournable miss Potzina.  Merci à elles d'avance et très bon été dansant  à tous et à toutes!!