affiche hommeParmi les films français présentés lors du dernier Festival de Cannes que j'ai le plus envie de voir, figure incontestablement le nouveau film d'André Téchiné, un cinéaste que j'aie beaucoup, L'homme qu'on aimait trop, avec un bien beau casting (Guillaume Canet, Adèle Haenel, Catherine Deneuve) et qui sort  le 16 juillet  prochain au cinéma.

Le film s'inspire des Mémoires de la mère d'Agnès Le Roux, Une femme face à la Mafia, écrites par son fils Jean-Charles, et il relate en fait la fameuse affaire  Agnès Le Roux , fait divers qui n'en finit pas de défrayer la chronique, dans lesquels la famille, l'amour et l'argent s'y entremêlent de façon vertigineuse, des thèmes qui correspondent parfaitement à l'univers romanesque et d'un beau classisisme d'André Téchiné, comme le montre le synopsis et la bande annonce ci jointe :

 

HOM_0485

Synopsis : 1976. Après l’échec de son mariage, Agnès Le Roux rentre d’Afrique et retrouve sa mère, Renée, propriétaire du casino Le Palais de la Méditerranée à Nice. La jeune femme tombe amoureuse de l’homme de confiance de Renée, Maurice Agnelet, un avocat de dix ans son aîné. Maurice a d’autres liaisons. Agnès l’aime à la folie. Actionnaire du Palais de la Méditerranée, Agnès veut vendre sa part de l’héritage familial pour voler de ses propres ailes. Une partie truquée siphonne les caisses de la salle de jeux. On menace Renée. Derrière ces manœuvres guerrières plane l’ombre de la mafia et de Fratoni le patron du casino concurrent qui veut prendre le contrôle du Palais de la Méditerranée. Tombé en disgrâce auprès de Renée, Maurice met en relation Agnès avec Fratoni qui lui offre trois millions de francs pour qu’elle vote contre sa mère. Agnès accepte le marché. Renée perd le contrôle du casino. Agnès supporte mal sa propre trahison. Maurice s’éloigne. Après une tentative de suicide, la jeune femme disparaît à la Toussaint 1977. On ne retrouvera jamais son corps. Trente ans après, Maurice Agnelet demeure l’éternel suspect de ce crime sans preuve ni cadavre. Convaincue de sa culpabilité, Renée se bat pour qu’il soit condamné...

Bande-annonce : L'Homme qu'on aimait trop, d'André Téchiné

Grace au distributeur Mars distribution et au site de promotion du cinéma Cinéfriends, j'ai 5x 2 places de cinéma (valables dans toutes les salles) du film à vous offrir. Il suffit simplement de répondre aux deux questions suivantes pour faire partie du tirage au sort.
Question 1 : En incluant l'homme qu'on aimait trop, combien de fois André Téchiné a déjà dirigé Catherine Deneuve?
Question 2 : Que reproche Catherine Deneuve à  Adèle Haenel  lors de la scène du conseil d'administration? (réponse dans la bande annonce)?

Vous connaissez les réponses- à ces questions  ? Dans ce cas, ne tardez pas à me les envoyer à cette adresse là : phi_hugot@yahoo.fr en précisant comme objet "Concours L'HOMME QU'ON AIMAIT TROP" et en n'oubliant pas de préciser vos coordonnées postales.

Attention, aucune réponse en commentaire de cet article ne sera prise en compte!!

Et ceux ou celles qui me suivront sur mon compte Twitter ou/et ceux ou celles qui auront liké ma page Facebook  auront droit à une chance supplémentaire (mais il faudra me communiquer votre pseudo, évidemment).

Fin du concours : le 16 juillet 2014 midi. Bonne chance à tous et bon week end!!