platon-gaffe-tome-1-platon-gaffe-one-shot Une semaine après vous avoir vanté les mérites de la BD jeunesse Mon père ce héron du décidement très prolixe Jul, revoici une chronique d'une BD de Jul, plus axée pour les adultes celle ci, mais tout aussi jubilatoire et tout à fait conforme à ce que je connaissais et j'aimais chez lui, tout en l'ouvrant sur un domaine autre, la philosophie.

Pour rappel, j'avais déjà dit tout plusieurs fois le bien que je pensais du talent de ce Jul, transfuge de chez Charlie Hebdo et  auteur de cette série Silex in the City qui sortait vraiment des sentiers battus avec cette idée de revisiter les problèmes de société  à la sauce préhistorique, avec un effet garanti sur les zygomatiques grace aux nombreux anachronismes particulièrement bien trouvés .

Ici, dans "Platon la Gaffe", une BD publiée chez Dargaud en mars dernier, Jul et  le philosophe médiatique et chéri de ses dames Charles Pépin nous proposent une réflexion très pertinente autour du monde de l'entreprise et de ses rituels expliqués et décodés par les grands philosophes. Le monde du travail est déjà la thémathique centrale de Silex in The City, mais l'approche philosophique, entre vulgarisation et érudition ( deux pages de BD pour deux pages d'explication plus théorique et philosophique analysant la planche qu'on vient de voir) est une approche nouvelle et parfaitement réussie de ce projet.

Jul et Pepin arrivent à rendre attrayants et accessibles les grands principes philosophiques et les idées principales de ces grands penseurs que l'on connaissait surtout de nom, et cette approche donne fortement envie de nous plonger dans leurs oeuvres respectives. 

On y retrouve en effet , parmi les collègues de travail de (Kevin) Platon le jeune stagiaire qui ne connait rien au monde de l'entreprise,  Socrate, Héraclite, Foucault, Montaigne, Bourdieu, Jean-Jacques Rousseau, bref de quoi réviser en douceur les classiques, les grands traits de leurs pensées, et apprendre à en connaître mieux les tenants et aboutissants.


Mais cette approche pédagogique ne doit pas entraver le principal et l'essentiel chez toutes les oeuvres de Jul : cette BD est avant tout très drôle avec un humour  plutot fin et particulièrement bien vu sur le monde du travail dans lequel on retrouvera forcément pas mal de vécu (on appréciera notamment les problèmes de bourrage papier dans l'imprimante, la didcature de l'urgence, la mode du friday wear, la présentation des powerpoints)..Descartes qui va aux toilettes pour méditer, Montaigne en période d'essais, Derrida le déconstructeur en train de déconstruire la photocopieuse : toutes ces idées fonctionnent à merveille et font à la fois rire et réfléchir.

Finesse, humour, non sens et jeux de mots: la totale pour ce petit bijou qui mélange habilement le rire et la réflexion, bref le pari est largement réussi !!