Lorsqu'on aime le spectacle vivant sous toutes ses formes, aller faire un tour du coté du Festival D'Avignon, même en faisant l'aller retour sur une seule journée, c'est un bonheur intégral.

J'avais déjà eu la chance d'humer l'air du Off d'Avignon (bien plus mon truc que le in au départ), il y a une dizaine d'années, bien avant d'être blogueur culturel, et j'avais déjà trouvé cela génial.

Alors, cette année,il y a tout juste une semaine, lorsque j'ai su que je pouvais avoir  droit à une accréditation pro qui me donne accès à tous les spectacles possibles et inimaginables, j'ai sauté dans un TGV m'amenant à Avignon et je n'ai pas hésité un seul instant pour me plonger dnas le délice de ce qui est certainement le  plus grand festival de compagnies indépendantes au monde par la richesse et la diversité de ses offres culturelles. 

Par contre, me demander de choisir 1100 spectacles (le nombre de spectacles par jour qui joue en off)  sans pouvoir  anticiper avant était une mission totalement impossible, surtout connaissant mon sens horrible de l'orientation dans une ville que je connais si mal.

Je me suis donc laissé porter par le courant et j'ai réussi à voir 3 spectacles dont je reviendrais vous parler prochainement...3 spectacles sur 1100 effectivement, ca fait pas bien lourd , mais en même temps je ne voulais pas que m'enfermer dans les salles et profiter aussi de l'ambiance (et du soleil) si propres à Avignon, ambiance que j'essaie de vous livrer en ces quelques photos prises sur le volet :

P1000230

 P1000227

 P1000237

P1000241 P1000228P1000225