confidentMidinette et mauvaise langue comme je peux l'être parfois, j'avais tendance à avoir quelques a priori  à l'égard de la romancière Hélène Grémillon, tout simplement car je savais que c'était l'épouse de Julien Clerc et que pour moi, son immense succès venait en premier lieu de ce statut de "femme de".

Heureusement,je me suis résolu à aller contre mes  représentations et me suis plongé cet été dans la version Poche chez Folio de son premier roman, Le confident (elle a ensuite à cette rentrée 2013 publié son second roman "La garçonnière") qui m'a fait changé d'avis  et prendre consience de  son réel talent de romancière et de raconteuse d'histoires.

Le Confident est en effet un excellent roman français, riche en surprises, en émotions et en mystères.  L'auteur maitrise parfaitement le style si délicat du roman à tiroirs, qui se lit comme une intrigue policière et va de révélation en révélation. Hélène Grémillon mêle avec talent récit historique,  suspense, analyse psychologique.

Sur une intrigue méticuleusement construite, Grémillon délivre une confession troublante, un étrange récit auquel le lecteur ne peut que succomber, et explore avec subtilité et une violence non dissimulée les zones d'ombre d'une histoire familiale aussi complexe que sordide... Jouant la carte du mystère avec talent, l'auteure exploite brillamment le contexte historique de la seconde guerre mondiale et jongle avec le style épistolaire et la narration à la première personne en abordant, de façon vraiment touchante et avec un certain courage, la thématique délicate de la maternité et des femmes en mal d'enfant, mais aussi l'envie irrépressible et dévastatrice de posséder à tout prix ce que l'on, malgré toutes les richesses du monde,  ne peut s'offrir, à savoir un bébé...

Fort habilement, la jeune romancière sait alterner les points de vue, renverser les situations  et ébranler le lecteur dans son jugement et ses convictions un lecteur qui succombe  alors facilement à sa plume fluide et claire qui explore avec subtilité les zones d'ombre d'une histoire familiale complexe.

Bref, un excellent roman qu'on a bien du mal à le fermer une fois commencé.