samedi 19 juillet

Le cauchemarre de Motordu

  Je vous ai plusieurs fois parlé de mon admiration pour l'illustrateur jeunesse PEF ( à ne pas confondre avec l'humoriste pas drôle et accesoirement cinéaste des Robins des Bois) ,  et de son ouvrage le plus célèbre,  La belle lisse  du  prince de motordu. Ce merveilleux livre dont PEF a fait les textes et les dessins  a été publié pour la première fois en  1983 par Gallimard dans le cadre de la fameuse  collection Folio Benjamin,  et on peut dire sans hésitation qu'il a bercé l'enfance... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 18 juillet

Vieux raleur et suicidaire, la vie selon Ove : un nouveau roman suédois déjanté!!

  4 ème de couverture : « Ove et le chat se sont rencontrés un matin à six heures moins cinq. Le chat a détesté Ove sur-le-champ. Le sentiment était plus que réciproque ».  Dans le lotissement où il vit depuis quarante ans, Ove est connu pour être un râleur de la pire espèce. Mais depuis qu'il est sans travail, il se sent seul et inutile. Il erre dans sa maison, fait des rondes de quartier pour relever les infractions des habitants. Jusqu'au jour où, las de cette routine, il décide d'en finir. Corde au cou, debout dans le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 18 juillet

On a failli être amies :la belle partition féminine d'Anne Le Ny

Lorsque j'ai écrit ma sélection du jour du 25 juin, jour de la sortie du 4ème film d'Anne le Ny,  "On a failli etre amies", j'affirmais à qui voulait l'entendre que l'actrice cinéaste me devait une petite revanche après un Cornouaille bien peu convaincant;  alors que j'avais vraiment adoré ses deux premiers films en tant que cinéaste , "Les invités de son père", et surtout ceux qui restent, mon film préféré de 2007, bouleversant mélo hospitalier. Le fait qu'elle retrouve pour ce quatrième long métrage, ses deux comédiennes... [Lire la suite]
jeudi 17 juillet

Mon- très rapide- festival d'Avignon en photos

Lorsqu'on aime le spectacle vivant sous toutes ses formes, aller faire un tour du coté du Festival D'Avignon, même en faisant l'aller retour sur une seule journée, c'est un bonheur intégral. J'avais déjà eu la chance d'humer l'air du Off d'Avignon (bien plus mon truc que le in au départ), il y a une dizaine d'années, bien avant d'être blogueur culturel, et j'avais déjà trouvé cela génial. Alors, cette année,il y a tout juste une semaine, lorsque j'ai su que je pouvais avoir  droit à une accréditation pro qui me donne accès à... [Lire la suite]
jeudi 17 juillet

La nièce de Fellini; Gilles Verdiani

Quatrième de couverture : La jeune cinéaste italienne Anita Sorbello, nièce de Fellini, est de passage à Paris pour participer à une émission de télévision. Un chauffeur particulier, prénommé Andreas, lui a été alloué pour la journée. Elle lui confie peu à peu, au cours de leurs pérégrinations, qu’elle traverse une crise personnelle, familiale et professionnelle. Lui-même révèle qu’il est écrivain…D’un trait apparemment léger, mais sensible et sensuel, Gilles Verdiani décrit avec ironie et tendresse des personnages de créateurs dans... [Lire la suite]
jeudi 17 juillet

Que lire cet été (2) : Ne lâche pas ma main: un thriller qu'on ne peut pas lâcher!

Après Travail soigné, le premier polar machiavélique et angoissant de Pierre Lemaitre, notre second conseil littéraire spécial été 2014 est encore pour un polar en poche d'un auteur dont on entend de plus en plus du bien, Michel Bussi, qui en moins de 5 ans, est vite venu truster le haut des ventes de livre... Et contrairement à d'autres auteurs de best sellers français dont je ne dévoilerai pas  les noms tant ils sont évidents à trouver , Michel Bussi ne sacrifie pas l'efficacité et le page turner au style et au liant... [Lire la suite]

mercredi 16 juillet

Innocent : quand le faiseur Luis Mandoki s'essaie au film personnel

Je sais que j'ai parfois des (mauvais) gouts un peu difficiles à 'assumer et à expliquer mais  que ce soient Angel Eyes,  Message in a Bottle ou When a Man Loves a Woman, trois mélos hollywoodiens objectivement pas très bons cinématographiquement ( et un poil sirupeux) mais qui m'avaient  fait penser un bien bon moment lorsque je les avais vus en salles lors de mes années d'étudiantes. Tous ces films ont en commun d'avoir été réalisé par un cinéaste américain d'origine sud américaine, Luis Mandoki, spécialisé dans les... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 16 juillet

Une sélection ciné qu'on aimait trop

 100% de cinéma français à l'affiche de ma sélection du jour, ca faisait pas mal de temps il me semble... est ce parce que le 14 juillet n'est pas loin derrière nous ou bien est ce parce que le cinéma non hexagonal fait un peu grise mine cette semaine? un peu des deux sans doute... sauf qu'excepté, le premier assez incontournable, même les films français choisis ne semblent pas être des musts véritables... 1.L'homme qu'on aimait trop 1976. Après l’échec de son mariage, Agnès Le Roux rentre d’Afrique et retrouve sa mère,... [Lire la suite]
mardi 15 juillet

L'amour sur un plateau (de cinéma): cinéma et cupidon par Eric Neuhoff

  Eric Neuhoff, je vous en ai parlé il y a deux trois mois à l'occasion de ma chronique autour de son "Dictionnaire chic du cinéma", dans lequel il avait rassemblé ses meilleures chroniques écrites critiques parues dans le Figaro. Peu de temps après,  (pour une parution quelques jours avant le dernier Festival de Cannes) le revoilà de nouveau sur la devanture des librairies avec un bien plus court ouvrage, L'amour sur un plateau, encore un recueil de chroniques parues dans le Figaro mais ce coup ci des chroniques... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 15 juillet

Vanessa Paradis, nuits de Fourvière 2014: mes souvenirs d'une nuit symphonique..

 Je vous ai parlé des nuits de fourvière la semaine passée, lors de mon compte rendu particulièrement élogieux du spectacle de cirque Klaxon, mais comme j'y suis pas mal allé voir du coté de l'amphithéâtre cette année, j'ai d'autres pas mal de live reports à vous livrer, et notamment celui de deux concerts de chanteuses françaises, qui ont quelques points communs, notamment dans la voix, et leurs manières  d'être : un peu diva, un peu femme enfant, et avec un univers musical à chaque fois affirmé., j'ai nommé Vanessa Paradis... [Lire la suite]