pour une éducation humanisteLorsque le prix Nobel d’économie James Buchaman (1919-2013) écrit : « ..tout individu, dans une configuration idéale, cherche à s’assurer la position de maître dans un monde d’esclaves.. », Noam Chomsky, théoricien du langage, philosophe et militant politique libertaire, oppose les écrits du philosophe et réformateur social Bertran Russel (1872-1970) : « ..l’éducation doit avoir pour objectif de donner aux choses une valeur autre que celle de domination, de former des citoyens avisés dans une société libre, de concilier citoyenneté et liberté, créativité individuelle, ce qui suppose de traiter l’enfant de la même façon qu’un jardinier traite une jeune pousse, dotée d’une nature propre, qui pourra éclore pleinement si on lui apporte le terreau, l’air et la lumière dont elle a besoin… »

Formidable petit livre, magistrale introduction pour les non-initiés à l’œuvre de Noam Chomsky. Intellectuel, militant politique de réputation mondiale, fortement attaché aux idéaux des Lumières ils’insurge contre la tendance endoctrinaire de l’éducation et contre la propagande de politique libérale qui règne dans les médias.Pour lui l’éducation doit inspirer, alimenter  et maintenir vivant l’espoir d’un monde plus égalitaire.

« Pour une éducation humaniste », 100 pages denses et nourrissantes pour lutter contre la résignation et l’apolitisme, un livre nécessaire.

Excellente chronique de Michel, à l'occasion de la réédition de ce livre paru une première fois en 2010 et réédité chez la non moins excellente maison d'édition Le Herne