reine alien

 Souvenez vous, en plein milieu de l'été, je vous avais fait un long article sur un de mes lieux préférés de ma ville d'adoption depuis dix ans, à savoir le musée Miniature et Cinéma qui a ses quartiers dans le Vieux Lyon.

Le musée accueille toutes les pièces de Dan Ohlmann dans ce lieu classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco. Viennent s’y ajouter les œuvres de dizaines de miniaturistes ainsi qu’une collection permanente dédiée aux arts et techniques des effets spéciaux de cinéma.

Ces 20 dernières années, le Musée Miniature et Cinéma a eu l'honneur de travailler en partenariat avec de nombreux créateurs d'effets spéciaux et conservateurs de musées dédiés au cinéma en organisant régulièrement des expositions temporaires permettant au public d'approcher des objets emblématiques issus de films tels que Star Wars, Blade Runner ou le 5ème élément.

Affichage de Alien_Presse_36.jpg en cours...

Et sachez que ce musée vient d'acccueillir un nouveau locataire en la personne de la Reine Alien, Après une année complète derestauration, l’Alien Queen, un desmonstres robotisés les plussurprenants de l’histoire du cinéma,est enfin dévoilée à Lyon en premièremondiale !
Cette renaissance a été renduepossible grâce au travail de deuxpassionnés : Dan Ohlmann, cinéphile et fondateur du Musée Cinéma et Miniature de Lyon et Patrick Clody, expert en mécanique. Avec toute l’équipe des ateliers du Musée, ils ont entrepris le sauvetage et la
résurrection de la grande star hollywoodienne.
H.R. Giger était le père et designer de la créature fantastique Alien, emblème de la saga éponyme dont le premier volet a été réalisé par Ridley Scott.
Pour le deuxième opus « Aliens », la Reine Alien a été inventée et dessinée par James Cameron en collaboration avec un maître des effets spéciaux Stan Winston.
Cette même Reine apparaît à une autre reprise dans le quatrième volet de la saga : « Alien  Résurrection » de Jean Pierre Jeunet. On aperçoit furtivement sa tête lors de la scène
mythique où Sigourney Weaver est dans son nid.

Après une année de remise en état, le monstre de 6,5 m et 500 kg de métal, de résine et de latex, est enfin exposé à la vue des visiteurs du Musée Miniature et Cinéma de Lyon. Un musée privé créé en 2005, et qui a pour vocation de faire découvrir l'envers du décor des effets spéciaux. 

Le monstre, qui a retrouvé la vie, est issu d'un volet à part de la saga "Alien", dans lequel deux personnages emblématiques de la science-fiction se rencontrent. Il s'agit d' "Alien vs Predator", de Paul W.S. Anderson, sorti sur les écrans en 2004. Une nouvelle Reine Alien encore plus monumentale est créée par AMALGAMATED DYNAMICS INCORPORATION (A.D.I.) pour le tournage de « Alien vs. Predator » de Paul W.S. Anderson. L’animatronique géant était contrôlé par ordinateur et animé par un réseau de vérins hydrauliques, câblages et servomoteurs. Le rendu à l’image pouvait rivaliser avec celui de l’animation numérique de plus en plus utilisée dans les studios. 

C’est cet animatronique star qui est aujourd’hui à Lyon ! Ne manquez pas l'occasion exceptionnelle d'aller admirer cette star en chair et en os, plutot en résine et en métal!!