Cette semaine, j'ai vu deux des films qui sont à l'affiche  en ce mercredi en avant première, il y a même déjà plusieurs semaines. Il s'agit du "Grimoire d'Arkandias", un film familial français qui surfe allégrement mais plaisamment sur les plates bandes d'Harry Potter, et Bandes de filles, de "Céline Sciamma", une virée très stylisée de la vie en banlieue, très remarquée lors du dernier Festival de Cannes.

Mais avec le Festival Lumière qui a pris pas mal de mon temps, impossible de chroniquer ces deux films avant leur sorties comme je le fais d'habitude, mais évidemment, le rattrapage est prévu pour bientôt...

J'aurais d'ailleurs pu voir un film de plus en avant première puisque lundi soir j'ai failli assister à l'avant première de "Magic in the Moonlight", mais finalement je l'ai raté à la dernière minute... en même temps si j'avais du écarter le dernier Woody de ma sélection du jour, celle ci n'aurait plus ressemblé à grand chose tant son film trone 1000 coudées au dessus des autres...

1 Magic in the Moonlight

magic_article_story_largeLe pitch :

Le prestidigitateur chinois Wei Ling Soo est le plus célèbre magicien de son époque, mais rares sont ceux à savoir qu’il s’agit en réalité du nom de scène de Stanley Crawford : cet Anglais arrogant et grognon ne supporte pas les soi-disant médiums qui prétendent prédire l’avenir.

Pourquoi je veux y aller :

- parce que Magic In The Moonlight était à la fois le tout premier film figurant dans ma liste des 10 films  de 2014 les plus attendus  et également le tout dernier à sortir, donc  il est plus que temps de combler ces 10 mois d'attente;

- parce qu'après un Blue Jasmine sombre mais 100% réussi, voici le 47e film pour un Woody, qui a 79 ans, sembleesttoujours aussi fringuant avec un  tournage du Sud de la France, dont on espère que ce retour de Woody sur nos terres soit aussi brillant que pour Minuit à Paris.

- parce que côté casting, Emma Stone et Colin Firth  forment, d'après ce qu'on peut voir dans la bande annonce un tandem de comédie romantique visiblement délicieux.

Bande-annonce : Magic in the Moonlight - VOST

2. Le juge

le juge

 Le pitch :

Fils de magistrat, Hank Palmer, grand avocat, revient dans la petite ville de son enfance, où son père, qu'il n'a pas revu depuis longtemps, est soupçonné de meurtre. Il décide alors de mener l'enquête pour découvrir la vérité et, chemin faisant, renoue avec sa famille avec laquelle il avait pris ses distances …

Pourquoi je veux y aller :

- parce que ca fait du bien parfois de voir un film qui  semble tout droit sortir du bon cinéma américain des années 80-90,de par son sujet ( cela faisait longtemps qu'on avait pas eu de films français ) ou son casting;

- pour son casting justement, et son duo Robert Downey Jr/ Robert Duval qui promet des étincelles en père et fils si différents et contraints de s'entraider.

Bande-annonce : Le Juge - VO (3)


 3. La légende de Manolo

a-legende-de-manolo-the-book-of-life_le-blog-de-cheeky

Le pitch :

Le jeune Manolo est tiraillé entre les attentes de sa famille et ce vers quoi son coeur le porte. Avant de choisir de s'engager sur une voie, il embarque pour une incroyable aventure, qui le conduit dans trois mondes fantastiques, où il lui faudra affronter ses plus grandes peurs.

Pourquoi je veux y aller :

- parce qu'il s'agit du nouveau film d’animation 3D produit par  le cultissisme réalisateur mexicain Guillermo del Toro ( réalisateur des films Hellboy, Pacific Rim etc…),

- car une semaine après les Boxtrolls, le second  film d’animation familial pour la fête d’Halloween,  basé sur une légende  mexicaine, semble plus paré pour séduire toute la famille.

- car s'inspirant des mythologies mexicaines et de leur fascination pour la mort, le film déploie visiblement une esthétique très riche en couleurs et en détails, qui nous emmène dans un monde atypique

LA LEGENDE DE MANOLO Bande Annonce VF