Un mois de décembre qui commence plutôt pas mal avec pas mal de films interessants ( pour les enfants, Paddigton fait aussi beaucoup envie dans le côté humour british et nounours craquant), si on oublie évidemment le Repas de famille des Chevaliers du fiel dont la bande annonce donne envie de fuir à toutes jambes ( mais ils ont un public parait il). Mike Leigh, Laurent Cantet, soit deux palmés de Cannes et Jean Dujardin, soit un oscar du meilleur acteur, avouez que ma sélection du jour a quand même sacrément de la gueule, pas vrai?

  1. Mr Turner

Mr-Turner-3

Le pitch :

Les dernières années de l’existence du peintre britannique, J.M.W Turner (1775-1851). Artiste reconnu, membre apprécié quoique dissipé de la Royal Academy of Arts, il vit entouré de son père qui est aussi son assistant, et de sa dévouée gouvernante.

Pourquoi je veux y aller :
- parce que j'aime particulièrement le cinéma  sensible et exigeant de  Mike Leigh, Palme d'or en 1996 pour "Secrets et mensonges", et dont le dernier grand film Another Year remonte à plusieurs années déjà;

- parce que cela fait presque 25 ans que le cinéaste avait envie de faire ce film qui lui "a été inspiré par les tableaux mêmes de Turner", pour transposer en images vingt-cinq ans de la vie du peintre impressionniste J.M.W. Turner, confronté durant son existence à des drames personnels (le décès d’un père dont il était proche, la perte d’un enfant, les affres d’une vie sentimentale désastreuse) et à son art.

- parce que le film m regorge de tableaux de celui qu'on a appelé le maître de la lumière, avec des ciels courroucés ou voilés, sur des paysages sereins ou en pleine tempête. Selon l'humeur du peintre, le pinceau se fait doux sur la toile, ou rageur.la magnifique photographie de Dick Pope – fidèle directeur de la photo du cinéaste – qui sert allègrement le film par la beauté de ses compositions et de ses couleurs.

 - parce que le  rôle qui a valu à son interprète, Timothy Spall, le prix d'interprétation au dernier Festival de Cannes.L'acteur britannique de 57 ans qui devrait trouver dans le rôle de Turner en personnage qui colle avec sa personnalité explosive.

Cannes Film Festival (2014) - Mr. Turner CLIP - Mike Leigh Biopic HD

 2. The french

Le pitch :

L'histoire du destin tragique du célèbre juge Michel, assassiné en 1981 par la Pègre marseillaise.

Pourquoi je veux y aller :

- pour continuer à suivre le parcours du cinéaste Cédric Jimenez, originaire de la cité phocéenne, lancé dans le grand bain de la réalisation avec l'interessant et ambitieux ( même si pas totalement abouti) thriller Aux yeux de tous  en 2012 et qui là, s'attaque à du bien plus gros braquet;

- parce que librement inspiré de faits réels, La French évoque les destins croisés du juge Pierre Michel et de Gaëtan Zampa, figure du grand banditisme marseillais et de  suivre le démantèlement de l’organisation mafieuse nommée la "French Connection" , ce qui nous permettra de le compar à la version emblémaique de William Friedkin s’était déjà engouffré dans la brèche en 1971 avec French Connection ;

- parce que le duo Jean Dujardin Gilles Lellouche, déjà plutot en verve dans les INfidèles devrait une nouvelle fois faire des étincelles, avec des acteurs de second rôle qui dont enfie ( Cécile Salette, Benoit Magimel, Guillaume Gouix...)

 Bande-annonce La French

3. Retour à Itaque

 critique: Retour à Ithaque

Le pitch :

Une terrasse qui domine la Havane, le soleil se couche. Cinq amis sont réunis pour fêter le retour d'Amadeo après 16 ans d'exil. Du crépuscule à l’aube, ils évoquent leur jeunesse, la bande qu'ils formaient alors la foi dans l'avenir qui les animait … mais aussi leur désillusion d’aujourd’hui.

Pourquoi je veux y aller :

- pour le projet de base qui a amené ce film : Laurent Cantet a tourné son nouveau film à La Havane, suite aux rencontres qu’il y avait faites pour son court métrage inclus dans le film collectif 7 jours à La Havane en 2012.

- parce que sur le papier, ce "Retour à Itaque" semble prolonger l’habituel souci de Cantet, palme d'Or 2008;  de conjuguer portrait sociologique et drames intimes.

RETOUR À ITHAQUE Bande Annonce