dimanche 20 juillet

Pour ton anniversaire, un thriller glaçant et parfaitement ciselé

J'ai un faible particulier pour l'univers du cinéaste Denis Dercourt le réalisateur de "la tourneuse de page", son plus grand succès, ou encore du film " Les cachetonneurs", deux films qui avaient la musique en décor principal de leurs intrigue. Il faut dire que ce cinéaste, au départ musicien, dit écrire de la même manière qu'il compose. Pour lui, les contraintes de ces deux domaines artistiques sont les mêmes, à savoir la recherche de la tension et du bon tempo. Denis Dercourt possède un goût affirmé pour les atmosphères troubles... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 20 juillet

Je suis interdite; Anouk Markovits

4 ème de couverture : Depuis la Transylvanie juste avant la Deuxième Guerre Mondiale, en passant par Paris après la guerre, jusqu’à Williamsburg aux USA, le roman fait revivre 4 générations d’une famille Satmar. En 1939, le petit Josef, 5 ans, est sauvé par une jeune fermière non juive qui le fait passer pour son fils. Cinq ans plus tard, Josef sauve la jeune Mila, une fois que les parents de celle-ci ont été tués et lui fait rejoindre Zalman Stern, un chef religieux de la communauté Satmar, où Mila va être élevée comme la sœur... [Lire la suite]
dimanche 20 juillet

Concours Stories we tell : 2 DVD à gagner

J'ai dit hier soir lors d'un billet résultats de concours que je ralentissais un peu le rythme des concours, été oblige, mais en même temps, contrairement à l'été dernier, c'est pas non plus l'arrêt total (cela sera peut etre le cas en aout, on verra bien)... Voici effectivement un tout nouveau concours vous permettant de vous faire gagner un DVD d'un de mes derniers coups de coeur chronique ici même Il s'agit du DVD du film de Sarah Polley, stories we tell, sorti  en DVD chez Zylo le 20 mai dernier. Dans ce beau docu... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 19 juillet

Cet été là, un joli roman graphique sur l'adolescence

  Un des premiers romans graphiques que j'ai lu il y a une dizaine d'années fut le magnifique Blankets (paru chez Casterman) de Craig Thompson, un éblouissant roman graphique aussi bien dans l'histoire racontée (un récit initatique et romance foudroyante) que dans la force et la beauté des dessins.  Craig Thompson lui même a beaucoup défendu  un autre roman graphique sorti récemment, Cet "Eté là", paru aux éditions rue de sèvres, avec notamment une pluie d'éloges de sa part au verso de la BD, et forcément cette... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 18:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 19 juillet

Résultats concours première quinzaine de juillet

 C'est l'été, donc petit ralentissement niveaux concours, mais en même temps j'en ai tellement fait les semaines passées qu'il faut bien faire un une petite pause estivale ( pause relative vous le constaterez assez vite). Et concernant ces concours de la première quinzaine de juillet  il est temps que je vous donne le nom des gagnants  même si pour certains, les lots ont déjà du leur parvenir :   1. Shapito Show Bravo aux 477 participants et aux 5 gagnants qui pourront aller voir ce film russe bien... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 19 juillet

Le cauchemarre de Motordu

  Je vous ai plusieurs fois parlé de mon admiration pour l'illustrateur jeunesse PEF ( à ne pas confondre avec l'humoriste pas drôle et accesoirement cinéaste des Robins des Bois) ,  et de son ouvrage le plus célèbre,  La belle lisse  du  prince de motordu. Ce merveilleux livre dont PEF a fait les textes et les dessins  a été publié pour la première fois en  1983 par Gallimard dans le cadre de la fameuse  collection Folio Benjamin,  et on peut dire sans hésitation qu'il a bercé l'enfance... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 18 juillet

Vieux raleur et suicidaire, la vie selon Ove : un nouveau roman suédois déjanté!!

  4 ème de couverture : « Ove et le chat se sont rencontrés un matin à six heures moins cinq. Le chat a détesté Ove sur-le-champ. Le sentiment était plus que réciproque ».  Dans le lotissement où il vit depuis quarante ans, Ove est connu pour être un râleur de la pire espèce. Mais depuis qu'il est sans travail, il se sent seul et inutile. Il erre dans sa maison, fait des rondes de quartier pour relever les infractions des habitants. Jusqu'au jour où, las de cette routine, il décide d'en finir. Corde au cou, debout dans le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 18 juillet

On a failli être amies :la belle partition féminine d'Anne Le Ny

Lorsque j'ai écrit ma sélection du jour du 25 juin, jour de la sortie du 4ème film d'Anne le Ny,  "On a failli etre amies", j'affirmais à qui voulait l'entendre que l'actrice cinéaste me devait une petite revanche après un Cornouaille bien peu convaincant;  alors que j'avais vraiment adoré ses deux premiers films en tant que cinéaste , "Les invités de son père", et surtout ceux qui restent, mon film préféré de 2007, bouleversant mélo hospitalier. Le fait qu'elle retrouve pour ce quatrième long métrage, ses deux comédiennes... [Lire la suite]
jeudi 17 juillet

Mon- très rapide- festival d'Avignon en photos

Lorsqu'on aime le spectacle vivant sous toutes ses formes, aller faire un tour du coté du Festival D'Avignon, même en faisant l'aller retour sur une seule journée, c'est un bonheur intégral. J'avais déjà eu la chance d'humer l'air du Off d'Avignon (bien plus mon truc que le in au départ), il y a une dizaine d'années, bien avant d'être blogueur culturel, et j'avais déjà trouvé cela génial. Alors, cette année,il y a tout juste une semaine, lorsque j'ai su que je pouvais avoir  droit à une accréditation pro qui me donne accès à... [Lire la suite]
jeudi 17 juillet

La nièce de Fellini; Gilles Verdiani

Quatrième de couverture : La jeune cinéaste italienne Anita Sorbello, nièce de Fellini, est de passage à Paris pour participer à une émission de télévision. Un chauffeur particulier, prénommé Andreas, lui a été alloué pour la journée. Elle lui confie peu à peu, au cours de leurs pérégrinations, qu’elle traverse une crise personnelle, familiale et professionnelle. Lui-même révèle qu’il est écrivain…D’un trait apparemment léger, mais sensible et sensuel, Gilles Verdiani décrit avec ironie et tendresse des personnages de créateurs dans... [Lire la suite]