juste mauvaiseQuatrième de couverture :

Le sergent Barbara Havers est catastrophé. Hadiyyah, la fille de son cher ami Azhar, a été enlevée par sa mère et aucune poursuite judiciaire n'est possible. Azhar n'a jamais épousé Angelina et l'enfant ne porte pas son nom. Alors qu'Azahar se désespère, Angelina refait finalement surface avec une nouvelle alarmante : Hadiyyah a été kidnappée sur la place d'un marché toscan. La police italienne est chargée de l'enquête et Barbara devra prendre les choses en main, frôlant l'incident diplomatique, pour que Scotland Yard intervienne en la personne du célèbre inspecteur Thomas Lynley. Bien vite, les deux enquêteurs découvrent que l'affaire est beaucoup plus complexe qu'un simple enlèvement... Du brouillard londonien aux collines ensoleillées de Toscane, Elizabeth George nous emporte, avec cette dix-huitième enquête de Thomas Lynley, dans un tourbillon d'émotions et de trahisons.

La citation :

En principe, il assistait à une simple démonstration, dont le but était d'initier le bon peuple aux subtilités du roller derby féminin. Cela dit, les joueuses n'avaient pas l'air au courant, vu le sérieux avec lequel elles se jetaient les unes sur les autres.
Elles portaient toutes un nom pour le moins étrange, qui légendait leurs photos patibulaires à souhait, imprimées sur le programme distribué aux spectateurs à l'entrée. Lynley n'avait pas manqué de manifester par des gloussements son amusement à la lecture de ces noms guerriers : Killeuse, Rita la Faucheuse, Coups et Blessures...

Ce que j'en pense :

Quai du Polar, c'est  tout d'abord la littérature d'Amérique latine qui est mise en avant comme je vous l'ai dit ce matin, mais c'est aussi la venue d'auteurs anglo saxons qui sont de vraies stars du genre. Et parmi celles ci Elizabeth George, dont c'est la première venue cette année au Festival, ce qui constitue pour le coup un vrai et bel évènement.

elizabeth

 Même si Elizabeth George est une auteur de best sellers aux ventes assez incroyables qui écrit des romans policiers de très bonne facture, salués quasi unaninement par le grand public et la critique, je n'avais pas eu l'occasion de lire beaucoup de ses romans  (à part le pas mal Saratoga Woods il y a quelques années) et notamment aucune des aventures de  l'inspecteur Linley et Barbara Havers  ses héros enqueteurs favoris, qui sont ici de retour pour comme le bandeau promotionnel nous l'annonce une enquête qui va passer- du moins en grande partie- sous le soleil de la Toscane.

On va s'apercevoir au fil du récit que ce n'est pas qu'une enquête, mais trois à la suite l'une de l'autre que nos policiers vont être amenés à résoudre.

Les fidèles lecteurs d'Elizabeth George ne peuvent que se réjouir que l'intrigue  mette au premier plan le personnage un peu déjanté, un peu pittoresque,  mais ô combien attachant, de Barbara Havers, une femme tétue, mais gaffeuse et ne tournant pas sept fois la langue dans sa poche et qui arrive à se mettre la plupart du temps dans des situations aussi incroyables qu'inextricables..

Cerise sur le gateau, Havers est épaulée, Toscane oblige,  par un inspecteur italien ,Salvatore Lo Bianco éminement sympathique  et prévenant.

Malheureusement, aussi sympathique  et légèrement extravertis que soient ses personnages, l'intrigue de ce "juste une mauvaise action"  ne m'a pas semblé très passionnant et surtout - malgré le fait qu'il y ait trois intrigues- manque de rythme et de rebondissements digne de ce nom. On a l'impression que l'auteur a été un peu plombé par le soleil de Toscane, et que l'enquête est baignée d'une douce torpeur, pas désagréable, mais un peu trop languissante, d'autant plus que pas mal de passages sont en Italien non traduit ce qui gêne un peu la compréhension de l'histoire.

J'imagine que ce n'est pas forcément le meilleur livre d'Elizabeth George, et que les fans de la romancière en auront d'autres à nous conseiller...Quoiqu'il en soit sa venue sur Lyon est suffisamment un évènement pour ne pas le bouder, et on imagine aisément que les files d'attentes seront longues pour la rencontrer, ne serait ce que quelques minutes!!