A l'approche de ce week end pascal, et surtout pour mettre en avant l'opération 48H Bd qui a lieu aujourd'hui et demain et qui permet de faire une bonne action tout en se distrayant, voici une petite revue de 2BD que nous avons particulièrement retenu parmi nos dernières lectures...Deux univers bien différents, mais qui sont particulièrement réussis, chacun dans leurs genres :

 1. Un amour exemplaire ;Florence Cestac / Daniel Pennac (ed Dargaud)

amour-exemplaire

 

Ca faisait longtemps que je n’avais pas passé un aussi bon moment de lecture avec une bande dessinée. Une bonne dose d’humour, une histoire d’amour pas banal, de la tendresse, des personnages hauts en couleur, tout y est.

 Le pitch ? Daniel Pennac retrouve Florence Cestac dans un restaurant et lui raconte l’histoire d’un couple de voisins qu’il a connu enfant et qui s’aimaient d’amour drôle

 « Germaine, pourquoi Jean et toi vous n’avez pas d’enfant ?
Mon petit, en amour, pas d’intermédiaire.
Jean, c’est vrai que Germaine et toi vous ne travaillez pas ?
Mon garçon, en amour, le travail est une séparation.
Ca choquait les bourgeois alentour.
Moi  je les regardais s’aimer. »

un-amour-exemplaire-daniel-pennac-florence-cestac-dargaud-5Le duo Florence Cestac –Daniel Pennac fonctionne à merveille et s’amuse à quelques mises en abyme pour le plus grand plaisir des lecteurs. Elle aux dessins s’en donne à cœur joie, affublant hommes et femmes de ce fameux gros nez,  illustrant certaines expressions ou moments clés avec la drôlerie qu’on lui connait. Lui a la verve de ses meilleurs romans pour nous embarquer dans une histoire rocambolesque et nous tenir en haleine jusqu’à la dernière page tout en mêlant petite et grande histoire.

 Autrement dit, on se retrouve à la lecture de ce bel album, un peu comme ces gens aux tables voisines dans la brasserie où il raconte son histoire à Florence Cestac…suspendu à ses lèvres.  


2.Famille royale ;Ruppert et Mulot  ( L'association)

famille royale

Bien plus déjanté  et onirique que la BD précédente, cette Famille Royale  m'a permis de faire connaissance avec l'univers pour le moins singulier de Florent Ruppert et Jérôme Mulot dont l'album La technique du périnée ( avait eu un certain écho dans la presse...

L'album narre les aventures d'ne princesse danoise délaissée par son prince,  et qui a se console avec un amant,  et qui consulte, un célèbre sexologue. Le sexologue et l'amant sont en fait de mèche par la riche princesse, pistolet incrusté de diamants et autre canne en or sertie d'émeraudes, autant d'accessoires ostentatoires et suggestifs qui donnent le ton de l'analyse entreprise par le couple. Mais bientôt l'irruption vaudevillesque du prince en pleine séance met brutalement fin à la thérapie. S'ensuivront prises d'otage, meurtres, kidnapping!!

famille_royale_image

Bref, nous voilà plongé dans un album complètement barré où l'on éprouve quand même un peu de mal à dissocier rêve et réalité, mais dont le coté transgressif et corrosif -parfois un peu méchant- peut parfaitement séduire et toucher dans le mille.

Un album frappé et frappadingue, qui plaira à tous ceux qui ne s'accommodent de rationnel et qui apprécient particulièrement les univers atypiques et personnelles!!